Madagascar: Cybercriminalité - Un violeur interné à Antanimora

Viol d'enfant. Un jeune homme, âgé de 23 ans se trouve en prison, à Antanimora, depuis 24 juin. Il est prévenu pour viol et publication des photos nues de sa victime sur facebook.

Ce pervers s'est fait cueillir à Sabotsy Namehana, par la division de la Cybercriminalité. Il a expliqué à la police que sa cible, une fille de 16 ans, lui plaisait depuis bien longtemps. Il l'avait attendue un jour et forcée dans un endroit discret. Après qu'il ait assouvi ses désirs salaces, il l'a prise en photo. Puis, il lui avait interdit d'en parler à ses parents et l'avait contrainte à continuer à avoir des rapports sexuels avec lui, à chaque fois qu'il le voulait, sous peine de divulguer les images sur le réseau social.

Plus tard, la jeune fille avait refusé de faire ce que son tortionnaire voulait. Du coup, le bourreau avait posté les photos qui ont très rapidement été remarquées par les parents sur la toile. Ces derniers ont porté plainte contre le violeur.

Les fins limiers ont remonté de fil en aiguille les traces de l'auteur et l'ont arrêté le 23 juin, dans l'Avaradrano. Questionné, ce jeune homme a reconnu les faits. Le ministère public l'a envoyé derrière les barreaux au terme de sa comparution.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.