Madagascar: Pandémie - Le nombre de morts en un rythme régulier

Le mois de juillet débute avec six décès liés au coronavirus enregistrés en trois jours. Et une multiplication du nombre de malades en état grave.

Deux décès liés au coronavirus, rapportés hier, portent à vingt-six le nombre des victimes mortelles de la pandémie de covid-19. Une avancée rapide ces trois derniers jours où le nombre de morts, totalisés depuis le 1er juillet, atteint déjà le chiffre six. Deux morts chaque jour sont signalés jusqu'à hier et la pandémie entre dans une phase d'augmentation silencieuse du nombre des morts.

Des observateurs rapportent l'existence de cas de décès liés au coronavirus qui ne sont pas compris dans les statistiques officielles, tandis que celles-ci incluent également des cas de décès dans certaines familles qui rejettent tout lien avec le coronavirus. La localisation des six cas de décès de ces dernières soixante-douze heures ne sont plus précisées par les autorités, or le premier cas de décès le 17 mai à l'hôpital de Morafeno à Toamasina a été révélé avec les circonstances médicales qui ont abouti à la mort du patient.

En raison des hôpitaux remplis dans la capitale, comme celui d'Anosiala ou de Befelatanana, l'hospitalisation prend une dimension compliquée pour les personnes malades suspectées de souffrir de la covid-19. La Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana a même reconnu hier « la probabilité pour les gens qui ne sont pas à risque, de passer à l'état grave en cas de contraction du coronavirus ».

Sur l'ensemble des mille quatre cent vingt neuf patients actuellement en traitement, trente-quatre sont en état grave selon les dernières précisions datant d'hier. Trente et un sont traités dans la capitale, dont dix-huit au centre hospitalier de Befelatanana, huit à d'Anosiala, quatre à Andohatapenaka. La multiplication du nombre de patients en état grave à Antananarivo devient de plus en plus inquiétante. La Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana a déjà indiqué que « la plupart des décès liés au coronavirus dans le monde résultent en grande partie de l'état grave dans lequel se trouvent les patients ».

Se transmettant par la goutte de salive, le coronavirus affecte progressivement la population tananarivienne dont la mairie vient de compter un collaborateur contaminé décédé. Avec l'intensification des contacts en raison des déplacements et de l'ouverture de tous les espaces impliquant la promiscuité comme les commerces et marchés, la complication de la gestion de la pandémie est imminente dans la capitale. Quatre-vingt-quatre nouveaux contaminés sont à Antananarivo, sur les cent neuf annoncés hier. Toamasina enregistre également un nouveau cas positif. Dans la région Atsinanana, treize guéris sont identifiés et quatre dans la capitale, portant à dix sept le nombre de guéris répertoriés hier.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.