Madagascar: Coopération Sino-Malgache - Visite d'adieu de l'ambassadeur Yang Xiaorong

C'est au cours de sa visite à la Primature à Mahazoarivo que l'ambassadeur de Chine Yang Xiaorong a annoncé sa fin de mission à Madagascar. Le mandat de la diplomate touche à son terme. Elle a donc fait ses adieux auprès du Premier ministre Christian Ntsay, hier. Son départ sera pour bientôt.

La femme diplomate chinoise n'a pas ménagé ses efforts pour se rapprocher du peuple malgache et le gouvernement à travers la coopération multidisciplinaire. Ayant remis sa lettre de créance à l'ancien président Hery Rajaonarimampianina le 25 février 2016, les quatre ans de mandat de Yang Xiaorong ont vraiment brillé sur les domaines de l'infrastructure, la santé, l'éducation, l'adduction en eau potable, ainsi que les aides sociales dédiées aux victimes des catastrophes naturelles et des épidémies.

Plusieurs projets ont été concrétisés depuis 2016. Les relations diplomatiques ont été marquées entre autres par la visite à deux reprises de l'ancien président Hery Rajaonarimampianina à Beijing en 2017 et 2018 pour renforcer les échanges économiques entre les deux pays. La mise en œuvre de la politique de développement « La route de la soie » sur les pays africains tels que Madagascar a été accentuée sur ces rencontres économiques.

La coopération sino-malgache se poursuit après l'accession au pouvoir du président Andry Rajoelina. L'intervention de l'ambassadeur Yang Xiaorong a été marquée par la reprise du projet de construction de la route nationale reliant Ambilobe-Vohémar et l'approvisionnement en eau potable dans le grand Sud. En dépit de ces bonnes réalisations rattachant le gouvernement malgache et chinois, quelques incidents ont entravé les relations diplomatiques en ne citant que l'impossibilité de rapatriement des étudiants en Chine depuis le déclenchement de la crise sanitaire mondiale. Les négociations ont échoué avant la fermeture des frontières malgaches.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.