Soudan: L'inauguration du premier institut de recherche agricole pluviale en Afrique

Al-Qadarif — La première réunion du conseil d'administration de l'Institut Mirghani Mahjoub pour la formation, la technologie et la recherche s'est tenue à Al-Qadarif, qui est considéré comme le premier institut de recherche pluviale au Soudan et dans la Corne de l'Afrique.

Le recteur de l'Université d'Al-Qadarif, Prof. Mohamed Zain, a confirmé que toutes les dispositions techniques et administratives ont été prises pour l'inauguration de l'Institut, et a expliqué que l'institut est le premier du genre dans la région arabe et africaine et jouera un rôle majeur dans le développement du secteur des pluies car il contribue à la renaissance et au développement de l'agriculture pluviale au Soudan.

Prof. Zain a déclaré que l'institut se concentrera sur la recherche agricole pluviale et ses problèmes et accordera des diplômes supérieurs et des diplômes intermédiaires aux étudiants, travailleurs et techniciens dans les domaines de la technologie et de la formation agricoles et que l'institut a obtenu l'approbation initiale pour sa création du ministère de l'enseignement supérieur et attend l'approbation finale.

Le directeur de l'Université d'Al-Qadarif a confirmé que le gouvernement de l'Etat avait alloué une superficie de 35 acres dans la région d'Umm Shujerat pour la création de l'institut.

Il est à noter que un certain nombre d'agriculteurs et d'universitaires ont annoncé leur disponibilité à fournir un soutien matériel et en nature à la création de l'Institut en raison de ses grands avantages à promouvoir et développer la production agricole et à fournir des solutions scientifiques aux problèmes du secteur pluvieux dans le pays.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.