Cote d'Ivoire: Lutte contre coronavirus - Denis Kah Zion lance un S.O.S pour les populations vulnérables

Le maire de la Commune de Toulépleu a sollicité l'aide du gouvernement, le vendredi, lors du point de presse quotidien.

« Nos populations vivent dans la hantise ... Car la trop longue lutte sans les moyens nécessaires ne sera pas facile ». Cette détresse de la population de la commune de Toulépleu a été présentée le vendredi 4 juillet, au Plateau, par le maire Denis Kah Zion. C'était à la faveur du point presse quotidien du gouvernement en rapport avec l'évolution de la maladie à Covid-19 au ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

« Nous sollicitons de l'État des moyens, mais aussi de bonnes volontés. Certes, la ministre en charge de la Solidarité, le Premier ministre et le conseil général... ont déjà fait des dons. Mais cela n'est pas suffisant face à la menace qui plane toujours », a plaidé le maire de Toulépleu.

En outre, le maire a relevé l'impact négatif de la pandémie sur la ville de Touleupleu. Notamment sur les commerces, les marchés, les recettes de la mairie, etc.

Denis Kah Zion a par ailleurs fait le point sur les actions de sensibilisation menées avec le corps médical, le comité sanitaire de veille, la chefferie. Selon lui, grâce à l'exploit réalisé par le comité de veille lors d'une récente pandémie (Ebola), la Côte d'Ivoire fut préservée.

Comme à son habitude, Dr Edith Kouassy, conseillère au ministère de la Santé et de l'Hygiène publique (Mshp) a donné un aperçu de la situation sanitaire. Pour elle, la maladie à coronavirus « est une triste réalité qu'on doit intégrer au mieux pour l'endiguer », a-t-elle recommandé.

Selon les dernières statistiques, la Côte d'Ivoire enregistre 9992 cas confirmés de Covid-19.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.