Ile Maurice: «Ramgoolam est la dernière personne à me dire comment traiter les femmes», dit la ministre Koonjoo-Shah

«Totalement faux. Jamais nous n'avons manqué de respect envers les dames. (...) Navin Ramgoolam a dit que j'ai ri et que je ne suis pas intervenue. Il n'y avait pas lieu car c'est elle (Joanna Bérenger Ndlr) qui a utilisé des propos dégradants.» D'ajouter que Navin Ramgoolam est la dernière personne à lui faire la leçon sur comment traiter les femmes. La ministre de l'Égalité du genre et du bien-être de la famille Kalpana Koonjoo-Shah a donné la réplique au leader du Parti travailliste (PTr), lors d'une conférence de presse ce samedi 4 juillet.

À l'issue du bureau politique du PTr, la veille, Navin Ramgoolam avait parlé de «l'attaque grossière, indécente et inacceptable» des membres du gouvernement à l'encontre de la députée mauve, Joanna Bérenger, à l'Assemblée nationale, mardi dernier, notamment lorsque Stephan Toussaint s'en est pris à la députée du no. 16 Vacoas-Floréal. «Cela, en présence de la ministre de l'Égalité du genre», a fait valoir Navin Ramgoolam.

Kalpana Koonjoo Shah a été rejointe dans ses propos par les députées de la majorité, Joanne Tour et Subhasnee Luchmun Roy, également présentes à la conférence de presse.

Joanna Bérenger «fait le show de la victime», a pour sa part commenté Joanne Tour qui trouve cela décevant d'une jeune parlementaire qui dit vouloir faire la politique autrement. Pour la députée du no. 4 Port-Louis Nord-Montagne-Longue, c'est Joanna Bérenger qui «s'est mise debout en lançant un regard défiant au Premier ministre avant de lancer 'Zot pa honté, zot pena lamour prop. Zot kouma dir bann zako'».

De son côté, Subhasnee Mahadeo a défendu l'épouse du Premier ministre, Kobita Jugnauth après «les coups bas et les attaques comme le Serenity Gate et la bande sonore contre la famille Jugnauth».

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.