Sahara Occidental: Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant

Alger — L'ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger, Abdelkader Taleb Omar a accusé l'Organisation des Nations Unies (ONU) d'inaction et de complaisance face aux violations, par l'occupant marocain, des accords signés entre les deux parties (Polisario et Maroc), appelant à davantage de mobilisation pour relever les défis auxquels fait face le peuple sahraoui dans son combat pour l'autodétermination.

L'ambassadeur sahraoui, également membre du secrétariat général du Front Polisario, a lancé cet appel lors d'une réunion qu'il a présidée avec le personnel de l'ambassade sahraouie en Algérie, à l'occasion du 10e anniversaire du décès de El Mahfoud Ali Biba. A cet effet, il affirmé que l'évocation des qualités de ce dernier et de tous les martyrs sahraouis, se veut une occasion pour renouveler le serment à "nos chouhada et relever les défis auxquels nous faisons face dans notre combat décisif contre l'occupation marocaine, en dépit des acquis nationaux réalisés en matière d'édification de l'Etat sahraoui et de ses institutions, outre la reconnais sance internationale de la justesse de notre cause et du droit du peuple sahraoui".

Evoquant le processus de paix onusien au Sahara occidental, l'ambassadeur sahraoui a dénoncé fermement l'inaction, la complaisance et le mutisme de cette organisation internationale face aux violations marocaines des accords signés entre les deux parties au conflit (Maroc et Front Polisario), sans omettre que la MINURSO, en tant que mécanisme de surveillance du cessez- le-feu, ne s'acquitte d'aucun rôle dans les questions essentielles (politique, juridique ou de droit de l'Homme), au vu du statut du territoire qui est une question de décolonisation.

Le martyr El-Mahfoud Ali Biba a été secrétaire général adjoint du Front Polisario puis Premier ministre et enfin président du Parlement et de la délégation en charge des négociations.

Le diplomate a, par ailleurs, dénoncé, "les agissements du Maroc visant à noyer la région sous de grandes quantités de drogues et à semer la division au sein de la population, la guerre psychologique et la propagande tendancieuse auxquelles il se livre à l'intérieur et à l'extérieur en mobilisant des sites électroniques et la poursuite de sa politique de spoliation des richesses du peuple sahraoui".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.