Sénégal: Reprise des enseignements-apprentissages - Taux de présence satisfaisant dans les écoles de la banlieue

4 Juillet 2020

Comme l'a confirmé l'inspecteur d'académie de Pikine-Guédiawaye, Gana Sène, les taux de présence dans les établissements scolaires de la banlieue dakaroise sont très satisfaisants depuis la reprise des cours, le 25 juin dernier. Dans certaines écoles, ils frôlent même les 100%.

Nombre d'acteurs de la communauté éducative avaient exprimé quelques inquiétudes sur l'état psychologique et le comportement que vont avoir les élèves et des enseignants lors de la reprise des enseignements-apprentissages pour les classes d'examens dans ce contexte de pandémie à coronavirus. Mais la situation est plus que rassurante dans la banlieue dakaroise, si l'on s'en tient aux propos de l'inspecteur d'académie de Pikine-Guédiawaye, Gana Sène. Après plus d'une dizaine de jours de réouverture des classes, M. Sène note une forte présence des élèves et du personnel enseignant dans les écoles de la banlieue.

A Pikine comme à Guédiawaye, les taux de présence sont estimés à plus de 91% pour les élèves et 88% pour les enseignants. Dans certains établissements, ils avoisinent même les 100%. C'est le cas dans la commune de Thiaroye. «Les rares cas d'absence sont souvent notés dans les écoles privées. Ils sont liés au fait que certaines écoles du privé n'avaient pas encore arrondi les angles avec les parents d'élèves concernant le paiement de la scolarité», note l'inspecteur.

Sur le plan psychologique, Gana Sène se félicite de l'état d'esprit positif avec lequel les élèves et les enseignants ont réintégré les classes. «Ils se sentent bien dans leurs esprits et c'est très important pour le déroulement de l'année scolaire», a affirmé M. Sène. Pour rassurer davantage les enfants, l'inspection d'académie de Pikine-Guédiawaye a déployé des volontaires constitués en majorité d'étudiants pour un accompagnement psychologique des élèves afin qu'ils puissent traverser cette étape et se sentir à l'aise dans leurs têtes. «Outre ces volontaires, on a créé un comité académique de veille et d'accompagnement psycho-social qui compte en son sein les agents de l'inspection médicale des écoles, des psychologues-conseils, des membres de la société civile (Cosydep et Coalition nationale éducation pour tous) et des représentants des parents d'élèves », a indiqué Gana Sène. Cette structure est appuyée par les différents comités de veille et d'alerte institués par les chefs d'établissement dans chaque école afin de coordonner le suivi du protocole sanitaire. Des visites inopinées sont régulièrement effectuées sur le terrain pour voir si les chefs d'établissement veillent au respect strict du protocole.

Mamadou Talla, Ministre de l'Education Nationale

«C'est un moment de soulagement que nous vivons»

Confirmant le fort taux de présence dans les écoles depuis la reprise du 25 juin dernier, le ministre de l'Education nationale, Mamadou Talla, estime que la communauté éducative vit un moment de soulagement.

Le ministre de l'Education nationale, Mamadou Talla, s'est réjoui du taux de présence dans les écoles d'académie tournant autour de 80% en moyenne, qui lui parviennent des inspecteurs. «C'est un moment de soulagement que nous vivons», a dit M. Talla, le jeudi 2 juillet, à Diamniadio, en marge de la cérémonie de réception du don de matériels sanitaires offerts par l'Agence japonaise de coopération internationale (Jica) aux écoles.

«Nous sommes heureux de constater qu'effectivement les enseignements /apprentissages ont bien repris sur l'étendue du territoire nationale conformément à la volonté du Chef de l'Etat. Les données et autres rapports des commissions des inspecteurs ont montré que les taux de fréquentation ont connu une nette amélioration», déclare le ministre de l'Education nationale. Il précise que les classes intermédiaires ne sont pas laissées de côté grâce au dispositif mis en place concernant la continuité pédagogique qu'assure la télévision numérique terrestre (Tnt).

«C'est l'occasion pour moi de réitérer mes encouragements et mes félicitations aux enseignants, aux élèves, aux partenaires, bref à toute la communauté éducative qui s'est mobilisée pour rendre possible cette reprise des cours sur toute l'étendue du territoire national», ajoute Mamadou Talla.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.