Afrique: Pompiers - 17382 interventions et 667 décès enregistrés au premier semestre de l'année

17382 interventions, 14963 victimes prises en charge et 667 décès enregistrés. C'est le bilan du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm) au premier semestre de l'année 2020.

Les principales causes de ces interventions, précise le Gspm, restent les accidents de circulation avec 42% des sorties, suivis des transports de malades avec 15,5 %, des femmes en travail avec 10 % et des feux avec environ 8,22 %. En ce qui concerne les feux, 444 concernent les habitations, 371 sont à caractère électrique, 171 concerne les bouteilles de gaz à usage domestique et 147 les voitures.

Poursuivant, les sapeurs-pompiers soulignent que les compagnies d'Abidjan enregistrent le plus grand nombre d'interventions avec respectivement 7305 pour la 1ère Cie (Indenié) , 3923 pour la 4ème Cie (Yopougon) et 3061 pour la 2ème Cie (Zone 4).

A l'intérieur du pays, c'est la compagnie de Bouaké qui tire le peloton avec 1362 sorties, la 6ème Cie basée à Korhogo a réalisé 876 interventions, tandis que la 5ème Cie à Yamoussoukro enregistre 629 interventions et la 7ème Cie de N'zianouan 226.

Pour ce qui est des évacuations, 12,95% des victimes ont été adressées au Chu de Treichville, 10,99% au Chu de Bouaké, 7,99% au Chu de Cocody et 7,73% à l'Hôpital Militaire d'Abidjan. Le reste des victimes a été prise en charge par les hôpitaux généraux et les structures sanitaires de proximité.

Le Gspm dénombre malheureusement 323 fausses alertes et 1946 alertes motivées

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.