Gabon: Insalubrité / Libreville en campagne de sensibilisation

La mairie veut améliorer l'image de la première cité du pays. Une équipe sillonne la commune tout en échangeant avec la notabilité, les opérateurs économiques et les citoyens.

(Gabonews) Parce que la lutte contre l'insalubrité est un credo pour l'édile de Libreville que Léandre Nzué a dépêché une importante délégation pour identifier les points de ramassage d'ordures ménagères. L'opération a débuté le 02 juillet dernier avec à la tête, le conseiller du maire en charge des services techniques, Armand Dagraça.

La mission d'identification des grands points de collecte des ordures ménagères est une étape une démarche significative quant à la mise en œuvre la réfection desdits points qui subissent une détérioration dues à l'activité des sociétés en charge du ramassage des déchets ménagers dans Libreville, capitale du Gabon.

Cette opération a été lancée par le maire, Léandre Nzué. Le 2eme arrondissement a constitué la 1ere étape d'une vaste campagne,entre autre, de sensibilisation des populations, des notables et, surtout des opérateurs économiques. Cette initiative municipale touchera toute la commune de Libreville.

Chaque citoyen devrait percevoir l'intérêt de garder propre son environnement immédiat. Il y a trop de dysfonctionnements dans le ramassage des déchets ménagers, fustige Christiane, une Librevilloise. Mais, la mairie se démêle pour trouver des voies d'amélioration de l'image tant décriée.

L'absence de bacs à ordures est un problème, les engins sont insuffisants. Les crevasses sont aussi un frein dans l'effectivité d'une tractopelle par exemple. Les usagers boudent l'état de certaines routes surtout dans les zones sous-integrées.

Le maire, Albert Oyame du 2eme arrondissement de Libreville a eu un échange sur la stratégie à mettre pour responsabiliser les sociétés adjudicataires. La conscientisation des populations demeure une préoccupation dans ce défi. La protection de l'environnement interpelle tous les citoyens de la plus grande ville du pays.

Armand Dagraça et sa suite sont allés rencontrer le maire de Ntoum, Julien Eko Ndong dans le maintien des relations extérieures du chef-lieu de l'Estuaire. Libreville a besoin du concassé pour des travaux de bouchage des nids de poules, le maire de Ntoum s'est montré très ouvert à accompagner Libreville.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.