Ile Maurice: Squatteurs - Le dossier sur la table de la Commission des droits de l'homme

Menés par Bruneau Laurette, plusieurs squatteurs de Riambel et de Pointe aux Sables ont déposé leurs dossiers devant la Commission des droits de l'homme à Maurice.

Pour l'activiste social, la balle est à présent entre les mains des autorités concernées pour qu'elles ouvrent une enquête. «Mercredi et vendredi, nous avons déposé. Nous avons mis de l'avant les conditions dans lesquelles, ces personnes ont été délogées. Surtout quand on parle des droits des enfants et celui de la femme. En tout cas, le bureau des droits de l'homme à Genève est déjà au courant de ce qui s'est passé ici,» soutient Bruneau Laurette.

Il soutient que dépendant des retombées de l'enquête qui sera effectuée à Maurice, il verra si les habitants vont déposer le cas au civil. Par ailleurs, il faut savoir que certains habitants habitent toujours sous leurs tentes à Pointe aux Sables et à Riambel. «Pour le moment, personne ne les a forcé à quitter. Donc, on peut dire qu'une porte est toujours entre-ouverte pour des négociations.»

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.