Ile Maurice: Distanciation sociale

Les sociétés sont faites de telles sortes qu'elles connaissent, presque toutes, des différences entre les divers groupes que l'on peut observer, et ces différences sont, d'abord et avant tout, économiques et sociales. Maurice, bien entendu, ne déroge pas à la règle, et cette règle peut se résumer ainsi : il y a non seulement des très pauvres et des très riches, et en plus la ou les classes intermédiaires ont grossi depuis une trentaine d'années.

Mais cela ne suffit pas pour dire que l'écart entre les plus démunis et les bien nantis s'amenuisent. Le concept de classe sociale existait avant Marx, mais la nouveauté de ce philosophe et économiste allemand, c'est qu'il en retire le sens « biologique » et/ou « naturel » (sang bleu des nobles, différentes castes, Tiers états etc.) pour lui donner une signification éminemment sociale. Comme tout concept, le concept sociologique de classe sociale reste toujours opératoire, mais aussi toujours débattu, car sa définition ne met pas tous les sociologues d'accord. On pourrait tenter d'en donner les grandes caractéristiques : une classe sociale est homogène, dans le sens où elle réunit un groupe d'individu par leur statut social, leur mode de vie, leurs conditions matérielles, leur comportement, leurs intérêts, leurs actions, leur vision du monde...

Mais on voit bien que tenter de définir, c'est toujours quelque part enfermer, voire réduire les individus dans une logique grégaire et fonctionnaliste. C'est ici que l'on trouve un problème du sens des mots lié à la traduction. Il semble que l'expression « distanciation sociale » soit la traduction de la formule anglaise « social distancing ». Or, en anglais, cette expression est synonyme de « physical distancing », ce qui veut dire que l'on parle bien de distance physique à garder entre individus pour des raisons sanitaires. Dans les années 60, deux sociologues français s'interrogent dans un livre si les classes sociales sont plus perméables les unes avec les autres, ou bien si, au contraire, les classes sociales dominantes continuaient à produire, plus ou moins consciemment, une distanciation envers les classes moins nanties.

La distanciation sociale était l'attitude de ségrégation opérée dans les sociétés européennes (mais pas que) durant les siècles précédents, et qui consistait à bien séparer les classes sociales. On voit que la notion d'apartheid est très ancienne, et elle existait d'abord et avant tout envers les classes populaires et laborieuses, pour devenir un marqueur ethnique et racial au XXe siècle. Il serait très instructif de savoir si la distance sociale s'observe à Maurice ?

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.