Congo-Kinshasa: Morts à Chypre - Les corps de trois étudiants congolais rapatriés à Kinshasa

Une centaine de congolais qui ont été bloqués en confinement à cause de la Pandémie à Covid-19 en Turquie ont finalement regagné Kinshasa, grâce à un vol spécial de la compagnie Turkish Airlines affrété par le gouvernement de la République.

Au bord de ce même appareil, il y a eu également une dizaine de congolais bloqués aux Etats-Unis d'Amérique qui ont été rapatriés au pays.

Dans cette délégation, il y a eu aussi les corps de trois étudiants congolais morts en Chypre pour des raisons qui ne sont pas encore élucidées jusque-là.

Cette opération de rapatriement de Congolais a été, dans l'ensemble, coordonnée et supervisée par la Ministre d'Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Mme Marie Tumba Nzeza, qui a personnellement effectué le déplacement de l'aéroport international de N'djili pour accueillir ces compatriotes.

Dans sa délégation, la patronne de la diplomatie congolaise s'est fait accompagner de son Vice-ministre, Raymond Tchedya et l'homme d'affaire libano-congolais, Abed Achour.

S'agissant de congolais tués en Chypre, il nous revient que les familles de victimes avec le soutien du Consulat de la RDC sur place ont déposé des plaintes auprès de la justice chypriote.

Selon nos sources, le premier étudiant a été renversé par un véhicule. Le deuxième est mort par noyade. Tandis que le troisième a été projeté par ses collègues zimbabwéens à partir du quatrième niveau du campus universitaire suite à une bagarre.

Aussitôt arrivés, leurs dépouilles mortuaires ont été directement déposées à la morgue en attendant l'organisation des funérailles.

Toutefois, la Ministre d'Etat a salué la détermination de l'ensemble du gouvernement pour la réussite du rapatriement de ces Congolais dans leur pays après trois mois de confinement en Turquie.

«Nous sommes au gouvernement pour agir. Le Président de la République lui-même dit que 2020 est une année des actions. Nous sommes en train d'agir», a-t-elle déclaré.

La Ministre d'Etat a manifesté également sa gratitude à Abed Achour, pour son intervention et sa solidarité dans l'opération du rapatriement des Congolais bloqués en Turquie.

« Le cas des Congolais bloqués à Istanbul était une épine qui était dans mon pied. Les autorités de l'aviation turque étaient insaisissables. On avait du mal à faire venir nos compatriotes bloqués dans ce pays", a renseigné Marie Tumba.

Evidemment, Abed Achour a bien joué un rôle majeur, en facilitant avec succès les démarches auprès des autorités turques. Il s'est vraiment engagé en mobilisant ses contacts personnels à Istanbul et Ankara afin de permettre à ses compatriotes d'être enterrés dignement à Kinshasa.

De son côté, le jeune homme d'affaires libano-congolais renseigne que cette situation l'a longtemps préoccupé. Car, il a surtout été très affecté par la mort de trois étudiants congolais à Chypre.

«Je présente mes condoléances aux familles éplorées. Mon rêve s'est enfin réalisé parce que je tenais vraiment que mes frères et sœurs congolais regagnent le pays », a-t-il martelé.

L'un des parents des victimes a manifesté sa gratitude à la ministre d'Etat, Marie Tumba Nzeza, pour ses efforts et son implication dans le rapatriement de trois infortunés.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.