Burkina Faso: Bitumage de la route Manga-Zabré - Les travaux en phase de finition

Le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, a constaté avec satisfecit les travaux de construction et de bitumage de la Route nationale Manga Zabré (RN29) dans la région du Centre-Sud, le jeudi 2 juillet 2020.

La dynamique de bitumage des routes nationales au Burkina Faso continue d'égayer les populations. Le jeudi 2 juillet 2020, ce sont les populations des villes de Manga et de Zabré qui ont accueilli le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, sorti avec ses techniciens pour toucher du doigt l'état d'avancement des travaux de construction et de bitumage de la Route nationale 29 (RN29) longue de 80 kilomètres et reliant les deux localités citées plus haut.

En phase de finition, le patron des infrastructures a salué la qualité des travaux et a annoncé la réception et l'inauguration dans les prochains jours.

Pour Eric Bougouma, le gouvernement ne saurait ignorer le petit retard accusé sur ce chantier dont les travaux ont été lancés en 2017 par le chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

Qu'à cela ne tienne, le ministre a apprécié la structure du revêtement en bicouche. Les ouvrages comme les ponts, les postes de péage et de pesage, les caniveaux ont tous été « supervisés » par le ministre.

Les travaux connexes comme la clôture de 17 écoles, 4 Collèges d'enseignement général (CEG) et lycée, la réalisation de 16 forages positifs , ont été appréciés positivement par M. Bougouma. «

L'engagement du président du Faso en matière d'infrastructures est sans équivoque et toutes les promesses en ce qui concerne les projets de réalisation sont tenues », a lancé le chef du département des infrastructures tout en invitant les populations à avoir confiance au chef de l'Etat.

En attendant Zabré-frontière du Ghana

Pour témoigner de l'engagement du gouvernement dans sa politique de désenclavement, M. Bougouma a rassuré qu'avec l'accompagnement des partenaires techniques et financiers, notamment la Banque mondiale, la RN29 sera prolongée jusqu'à la frontière du Ghana. Pour Mahamadi Sawadogo, président du groupement ATP/SGTI/KF, entreprise en charge des travaux, quelques difficultés ont émaillé le démarrage des activités.

Tout compte fait, le rendu, selon lui, reflète la compétence de son entreprise qu'il dit être sur des chantiers en Côte d'Ivoire, au Mali, au Niger, etc. «Nous avons pu rattraper le retard et ces 80 kilomètres viennent rallonger la liste d'expertise de notre groupe », a indiqué M. Sawadogo.

Quant au chef de la mission de contrôle assurée par le groupement Techni-Consult/ Acit géotechnique, Adamou Idi, il dit n'avoir constaté aucune anomalie sur la structure, un contrôle qu'il affirme être validé par dame nature, les premières pluies viennent tester le bitume flambant neuf sans aucun problème.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.