Burkina Faso: Valorisation des produits locaux - Les femmes au premier plan à Banfora

La ville de Banfora a abrité du 24 au 28 juin 2020 la 6e édition des Journées de valorisation des produits locaux par les femmes (JVPL/F). Initiée par Fatimata Legma, présidente de la Fédération Femme et Développement du Burkina Faso (FFED/BF), cette manifestation visant à contribuer à l'autonomisation économique et sociale des femmes a regroupé plusieurs participantes venues de plusieurs localités du pays.

« Quelles stratégies de marketing pour l'écoulement des produits locaux ? », tel est le thème de cette 6e édition des JVPL/F. L'objectif est de contribuer à l'autonomisation économique et sociale des femmes et à la réaffirmation de leurs identités culturelles à travers l'art vestimentaire traditionnel, l'art culinaire et la transformation des produits forestiers non ligneux.

Pour l'initiatrice de ces journées, Fatimata Legma, présidente de la Fédération Femme et Développement du Burkina Faso (FFED/BF), il s'agit surtout d'inciter les populations à consommer local afin d'encourager les productrices et producteurs.

Ce qui, selon elle, contribue considérablement au développement du tissu économique et social de notre pays. La FFED/BF, a-t-elle indiqué, a institué une décentralisation de ses activités à travers une rotation pour ainsi apporter sa modeste contribution à l'organisation de la célébration du 11-Décembre à Banfora.

Fatimata Legma s'est réjouie de la tenue de ces journées, qui n'était pas un pari gagné d'avance, en raison des crises sanitaire et sécuritaire qui ont impacté négativement les activités sur le plan national et, partant, entravé les activités de la FFED/BF. Elle n'a pas manqué de traduire sa reconnaissance à Lassiné Diawara, patron de la cérémonie, à Madiara Sagnon/Tou, copatronne, à Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, et aux autorités administratives, politiques et coutumières de la région.

De Diapaga, Dori, Kaya, Ouagadougou, Ouahigouya, Bobo-Dioulasso... , les productrices étaient nombreuses à faire le déplacement à Banfora pour exposer leur savoir-faire dans la transformation des produits locaux, l'art vestimentaire traditionnel et culinaire.

Un pan de cette diversité tel l'art culinaire a été démontré aux autorités, de même que le public qui a effectué le déplacement au terrain de Tatana, secteur 15 de Banfora qui a servi de cadre à cette 6e édition. La ministre Madiara Sagnon/Tou a salué la FFED/BF pour cette belle initiative de valorisation des produits locaux et d'incitation au respect du mot d'ordre «produisons et consommons burkinabè ».

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.