Maroc: Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada

Un vol de Royal Air Maroc (RAM) reliant Montréal et Agadir a été organisé, samedi, avec à son bord 290 passagers dans le cadre de l'opération de rapatriement des Marocains bloqués au Canada à cause de la pandémie de Covid-19.

L'opération de rapatriement, organisée par l'ambassade et le consulat général du Maroc au Canada en collaboration avec les autorités canadiennes, s'est déroulée dans le plein respect des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur.

Le vol RAM en provenance de Casablanca a atterri samedi matin à l'aéroport international de Montréal, avec à son bord autant de passagers canadiens ou détenteurs de la résidence permanente au Canada qui étaient bloqués dans le Royaume.

Il est ensuite reparti avec à son bord 290 passagers marocains vulnérables détenteurs d'un visa canadien de visiteur temporaire et catégorisés comme prioritaires. Parmi ceux-ci, on compte des personnes âgées, des personnes souffrant de maladies chroniques ou ayant subi des opérations chirurgicales, des femmes enceintes ou avec des enfants en bas âge, ou encore des mineurs.

L'ensemble des passagers ont atterri à Agadir où ils ont été soumis au confinement obligatoire pendant 9 jours instauré par les autorités sanitaires marocaines comme mesure de lutte contre la pandémie.

Les autorités marocaines compétentes ont travaillé en étroite concertation avec les autorités canadiennes à l'effet de permettre aux deux opérations de rapatriement des ressortissants de chaque pays de se dérouler dans les meilleures conditions et dans le respect du protocole sanitaire en vigueur dans les deux pays.

"Nous sommes heureux et soulagés que nos compatriotes puissent enfin rentrer dans leur pays et retrouver leurs parents, proches et amis desquels ils étaient séparés depuis presque 4 mois", a déclaré à la MAP l'ambassadeur du Maroc à Ottawa, Souriya Otmani.

"Ce vol ne peut malheureusement pas rapatrier l'ensemble de nos citoyens bloqués au Canada et ils sont encore plusieurs centaines à attendre et à espérer pouvoir regagner le Maroc bientôt", a relevé la diplomate, en assurant que les missions diplomatique et consulaire du Maroc au Canada ainsi que les autorités marocaines "travaillent sans relâche, pour organiser, de concert avec nos partenaires et amis canadiens, un autre vol à destination du Maroc". Sous réserve de l'accomplissement des formalités requises et de l'obtention des autorisations nécessaires, un autre vol devrait être assuré par la Compagnie Air Canada et devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Même son de cloche chez le consul général du Royaume à Montréal, Fouad Kadmiri, qui a affirmé que "c'est un énorme soulagement que nous partageons aujourd'hui avec nos concitoyens bloqués au Canada, au moment où ils s'apprêtent à regagner la mère patrie".

"Nos pensées vont également à nos compatriotes qui n'ont pas pu être aujourd'hui parmi les rapatriés et nous espérons qu'ils seront en mesure de retourner bientôt auprès de leurs proches", a-t-il dit.

Fouad Kadmiri a dans ce cadre remercié "tous les collègues de l'ambassade et du consulat général pour le sens du devoir et la mobilisation sans relâche dont ils ont fait preuve pour être à l'écoute de nos concitoyens bloqués et apporter des réponses adéquates à leurs divers besoins et doléances".

Il a aussi tenu à faire part de "la mobilisation et l'accompagnement quotidien des membres de la cellule de veille centrale du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE en dépit du décalage horaire avec l'Amérique du Nord".

Le consul a également rendu hommage à tous les acteurs associatifs, aux médecins d'origine marocaine et aux membres de la communauté marocaine au Canada "pour leur magnifique élan de solidarité et d'entraide. Un élan exceptionnel à l'image de l'approche prévisionnelle et anticipative prônée par le Maroc, sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI, pour faire face à la pandémie de la Covid-19 et à ses multiples répercussions".

Approchés par la MAP, plusieurs rapatriés ont exprimé leur soulagement de pouvoir rentrer au Maroc et rencontrer leur famille après être restés bloqués au Canada et contraints d'y passer le Ramadan après la fermeture des frontières aériennes en raison de la pandémie de Covid-19.

Conformément aux Hautes instructions Royales, cette opération s'inscrit dans le cadre de l'organisation globale par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des MRE en collaboration avec plusieurs départements, de dizaines de vols de rapatriement de milliers de Marocains bloqués en Europe, en Afrique, en Asie et dans plusieurs autres pays du monde.

51 rapatriés victimes d'une intoxication alimentaire

Quelque 51 personnes rapatriées de l'étranger, actuellement en confinement dans l'une des unités hôtelières d'Agadir, ont été victimes d'une intoxication alimentaire collective après leur consommation d'un repas jeudi soir.

Les personnes victimes d'intoxication ont été prises en charge par un staff médical et infirmier spécialisé au niveau de l'hôpital régional Hassan II d'Agadir.

La majorité des patients ont quitté l'hôpital à destination de leur hôtel en vue de poursuivre leur quarantaine, selon une source médicale, qui précise que seuls deux cas demeurent sous observation clinique.

La direction régionale de la santé de Souss-Massa, en collaboration avec la préfecture d'Agadir Ida-Outanane, a mis en place une cellule de veille pour suivre ces cas et s'assurer de la sécurité alimentaire des différents repas présentés aux rapatriés et aux différents pensionnaires des unités hôtelières de la ville.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.