Cote d'Ivoire: Lutte contre la contrefaçon - Le Cnlc instruit les dangers de la contrefaçon

La contrefaçon, un danger économique, sanitaire et social face à la maladie à Coronavirus (COVID-19)". Tel est le thème du panel organisé par le Comité national de lutte contre la contrefaçon (Cnlc), le mardi 30 juin dernier.

Panel qui s'inscrit dans le cadre des actions de prévention et de sensibilisation menées par le Cnlc en vue de lutter efficacement contre la contrefaçon dans toutes les opérations commerciales à l'exportation et l'importation en Côte d'Ivoire.

Le Pôle scientifique et de l'innovation de l'Université Félix Houphouët-Boigny a servi de cadre à cette rencontre qui a réuni plusieurs experts en la matière. Plantant le decor de ce panel, Michel N'zi, directeur du Cnlc, a indiqué qu'il s'agit d'éclairer les participants sur les dangers de la contrefaçon.

Michel N'Zi a profité de l'occasion pour faire savoir que malheureusement en cette période de crise sanitaire due au COVID-19, il s'est créé un marché de contrefaçon des produits de prévention liés à la pandémie du Coronavirus.

Le coordonnateur du Cnlc, le colonel Dakoury Jacques, a dépeint les conséquences de la contrefaçon sur l'économie et qui est une violation de la propriété intellectuelle.

Plusieurs communications de panelistes et experts ont montré que tous nous sommes des consommateurs de la contrefaçon. Ces communications ont montré la dangerosité de la contrefaçon dans tous les domaines.

Elle entraîne des pertes financières énormes et à l'origine des chutes drastiques des entreprises et hypothèque les investissements, en plus de menacer la santé des consommateurs.

Des produits pharmaceutiques en passant par des œuvres littéraires, vestimentaires aux appareils électroménagers, la contrefaçon gangrène tous les secteurs.

Des panélistes dont le professeur Désiré Nassa, Dr Toé Oumar et le Professeur Koné ont respectivement animé des sous-thèmes.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.