Angola: COVID-19 - La ministre nie le manque de lits

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a démenti, dimanche, à Luanda, des informations sur le manque de lits et de conditions dans les centres de traitement du Covid-19.

Lors d'une conférence de presse pour mettre à jour la situation épidémiologique du covid-19 au cours des dernières 24 heures, elle a déclaré que seul l'hôpital de campagne, situé dans la Zone économique spéciale (ZEE), à Viana, dispose de 500 lits et le pays enregistre 353 infectés, dont 226 actifs.

En plus de cette unité de santé récemment ouverte, pour le traitement et l'hospitalisation des cas positifs, légers et sévères, le secteur compte également sur les cliniques Girassol, Sagrada Esperança (Endiama), les centres hospitaliers de Barra do Kwanza et de Calumbo, pour les patients asymptomatiques.

"Dans d'autres pays, comme les États-Unis d'Amérique et les Européens, ils adaptent les stades et les parkings aux hôpitaux de campagne et personne ne se plaint des conditions", a-t-elle déploré.

Sílvia Lutucuta a informé que contrairement aux unités de santé conventionnelles, celles qui assistent les patients atteints du Covid-19 ont leurs propres spécificités et sont adaptées pour ne pas recevoir de visites, d'autres activités ou installer d'autres services.

Concernant les décès dus à la maladie (19), elle a exprimé sa préoccupation, précisant cependant que nombre d'entre eux sont survenus du fait que les patients sont arrivés dans les unités sanitaires dans un état critique, associés à des maladies graves (hypertension, diabète, cancer, vih mal contrôlé, tuberculose... ) et d'autres sont arrivés déjà morts.

Cependant, la gouvernante a souligné que les hôpitaux ont pu récupérer deux patients gravement malades, aidés par des ventilateurs, malgré le décès de deux personnes apparemment en bonne santé.

Sur l'acquisition d'équipements sanitaires pour lutter contre la maladie, la ministre de la Santé a rappelé que plus de la moitié des 43 milliards de kwanzas mis à disposition par le Gouvernement ont été utilisés pour des «achats élevés» de matériel hospitalier et de biosécurité, de l'ordre de 544 tonnes, en Chine.

«Valorisez le travail de l'Exécutif. Les dons que nous avons reçus n'atteignent pas 50 tonnes et ne sont pas comptabilisés dans les acquisitions (544 tonnes) du Gouvernement angolais », a-t-elle conclu.

Le pays compte 353 personnes infectées dans le pays, dont 19 décès, 108 patients récupérés et 226 actifs.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.