Maroc: Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"

Les Instituts Cervantès au Maroc et l'Académie du cinéma espagnol lancent, vendredi, la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo" (Les classiques du cinéma espagnol), une série de projections durant le mois de juillet qui sera marquée par cinq films espagnols iconiques réalisés entre 1973 et 1997.

Ce cycle de projections du cinéma espagnol démarrera avec le film "El espíritu de la colmena" (L'esprit de la ruche, 1973) de Víctor Erice, suivi des films "Los santos inocentes" (Les saints innocents, 1984) de Mario Camus, "El sur" (Le sud, 1983) de Víctor Erice, "La buena estrella" (La bonne étoile, 1997) de Ricardo Franco, et La vaquilla (La vachette, 1985) de Luis García Berlanga, indique un communiqué de l'Institut Cervantès de Rabat.

Emblèmes de la mémoire collective, ces cinq films, qui font partie du grand répertoire du cinéma espagnol de la fin du vingtième siècle, ont été primés lors des plus prestigieux festivals internationaux, ajoute la même source, précisant que les cinéphiles peuvent regarder les titres du catalogue de la filmothèque de l'Agence espagnole pour la Coopération internationale au développement (AECID) depuis la chaîne Vimeo de l'Institut Cervantes dans plus de 40 centres à travers le monde.

La première partie du cycle du cinéma en ligne a été marquée par la projection en ligne, en mai dernier, de quatre longs métrages en noir et blanc, à savoir, "Muerte de un ciclista" (Mort d'un cycliste, 1956) de Juan Antonio Bardem, "¡Bienvenido, Míster Marshall!" (Bienvenue Mr Marshall, 1953) de Luis García Berlanga, "Viridiana" de Luis Buñuel (1961) et "El verdugo" (Le bourreau, 1963) de Luis García Berlanga.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.