Maroc: Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD

billet

On croit rêver. C'est plutôt d'un véritable cauchemar qu'il s'agit. De mémoire d'homme, jamais les termes « transparence » et « intégrité » n'auront été aussi effrontément et aussi honteusement galvaudés.

Le verdict est sans appel. Ils seraient donc blancs comme neige, les deux ministres que le bon sens, la morale, l'opinion publique... ont unanimement condamnés pour avoir violé la loi et bafoué les droits les plus élémentaires de leurs employés. La commission pompeusement baptisée par eux « intégrité et transparence » a déclaré innocents les ministres coupables avant que le secrétariat général du PJD ne se fende d'un communiqué surréaliste qui a tressé des lauriers à ces commis d'Etat indélicats. Ramid se voit ainsi félicité pour « le grand intérêt matériel dont il a entouré la secrétaire concernée » sauf que « la secrétaire concernée » n'a jamais été concernée par l'affiliation à la CNSS. Et elle le doit à son trop bien intentionné de patron.

Amekraze aura lui aussi sa part de congratulations de la part des « frères » pour « s'être empressé de régulariser la situation selon les dispositions en vigueur ». Avec cette méchante CNSS s'entend.

La messe est dite : tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD ! L'intégrité et la transparence se portent à merveille chez « les frères ». Au diable donc les droits des citoyens ! Au diable le droit et la loi ! Quid de ce référentiel religieux dont ils se réclament et qu'ils nous sortent à tout bout de champ ?

Il ne manquerait plus que d'ériger une statue glorifiant ces chantres de l'intégrité et de la transparence.

C'est à se demander si l'on ne doit pas faire notre mea culpa et nous empresser de présenter nos excuses à ces deux ministres cités en exemple. Ces deux bons citoyens, ces philanthropes comme il n'y en a pas deux. Encore heureux si dans leur impertinent communiqué, on n'a pas exigé de nous, nous autres impies, de nous repentir. D'ailleurs la CNSS serait une bien vilaine hérésie et, que l'on sache, toute hérésie conduit à l'enfer.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.