Madagascar: Contamination - Le coronavirus explose à Antananarivo

Tests COVID-19 à Madagascar

La capitale enregistre de plus en plus de cas positifs à la covid-19 maintenant que la pandémie prend une avancée explosive. Six morts sont signalés en quarante-huit.

PRÈS de la moitié des personnes testées à la covid-19 sont déclarées positives et six malades sont décédés ces dernières quarante-huit heures. Sur mille cent-dix prélèvements totalisés, quatre-cent vingt-neuf contaminés sont détectés après les analyses effectués au Laboratoire d'analyses médicales malagasy ou LA2M, à l'Institut Pasteur, et au centre hospitalier HJRA, le weekend. Samedi, trois décès ont été rapportés ainsi que deux cent seize contaminés dont deux cent-neuf dans la capitale. Le lendemain, cent-quatre-vingt-dix-sept nouveaux contaminés sont répertoriés à Antananarivo et trois décès supplémentaires annoncés.

La propagation prend une vitesse rapide dans la capitale comptant six millions d'habitants entrés en déconfinement partiel puis progressif au lendemain du 19 avril. Les transports en commun ont repris leur rythme en demi-journée puis du matin au soir par la suite avec le retour à la normale des activités commerciales ordinaires dans la ville des Milles où l'affluence s'est faite nombreuse en centre-ville, dans les marchés et voies publiques. En deux mois et demi jusqu'à hier, le nombre élevé des contaminés est remarqué du jour au lendemain à Antananarivo, déclaré le 23 juin, épicentre actuel de la pandémie.

Hôpitaux bombés

Avec la flambée des contaminations dans la capitale, deux hôpitaux enjoignent le public de passer des appels téléphoniques préalables avant de s'y rendre en raison de la capacité d'accueil atteinte au niveau de ces établissements sanitaires. C'est le cas de l'hôpital de Befelatanana et de celui d'Anosiala, qui ne peuvent plus traiter les nouveaux malades de covid-19 depuis la semaine passée , à l'exception des personnes en état grave apparent. Parmi les malades traités à l'hôpital de Befelatanana, dix-huit sont en état grave et l'hôpital d'Anosiala compte neuf patients également en état grave. Le nouveau centre à Andohatapenaka , pour la prise en charges des personnes en proie aux symptômes du covid-19 , connaît des longues files d'attente quotidiennes , depuis son inauguration au début de ce mois de juillet.

Davantage de personnes, de leur propre gré ou sur indication de leurs employeurs, viennent passer le test d'identification du coronavirus au niveau de ce nouveau centre dont les premiers résultats ont été récupérés sur place hier par les concernés. Avec les chiffres des dernières quarante-huit heures et l'annonce du confinement total pour quinze jours dans la région Analamanga dont le chef-lieu est Antananarivo, le pays totalise trente-deux décès liés au coronavirus, trente-trois patients en état grave dont deux annoncés hier, mille cent-huit guéris et mille huit-cent un malades en traitement.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.