Angola: COVID-19 - Le gouverneur de Bié veut redoubler des mesures de biosécurité

Cuito (Angola) — Le gouverneur de Bié, Pereira Alfredo, a réitéré l'appel aux populations de Camacupa et Catabola à redoubler de mesures de biosécurité contre le Covid-19.

Lors d'une excursion de trois jours qui l'a également conduit à Cuemba, le gouverneur a exhorté les citoyens à continuer à utiliser des masques, des gants, du gel d'alcool, à se laver fréquemment les mains, à maintenir la distanciation sociale, entre autres mesures.

Pereira Alfredo a également souligné la nécessité pour les populations de dénoncer aux autorités les citadins qui violent le cordon sanitaire de Luanda, afin qu'ils soient testés par les services de santé et respectent la quarantaine institutionnelle.

Dans le cadre de l'activité, il a procédé au lancement des travaux de construction du Commandement National de Police (PN) de Camacupa, inscrit dans le Plan d'Intervention Intégré dans les municipalités (PIIM). Le projet est budgétisé à 182 millions de Kwanzas et fait partie de 69 sur les 161 projets inscrits au PIIM à Bié, qui enregistrent jusqu'à ce jour, une exécution physique de l'ordre de 60/70 pour cent.

À Catabola, le gouverneur a visité les travaux d'asphaltage sur les routes du siège local, où se déroule actuellement des travaux de terrassement et de bordures, des trottoirs et des égouts.

Lancé en juin 2019, à Luanda, par le Président de la République, João Lourenço, le PIIM est mis en œuvre dans les 164 municipalités du pays et dispose d'un financement équivalent à deux milliards de dollars, provenant du Fonds souverain d'Angola.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.