Togo: Mobilisation bouddhiste au pays

6 Juillet 2020

La Soka Gakkai (Japon), une organisation bouddhiste mondiale, et l'Organisation internationale des bois tropicaux (ITTO) ont signé un mémorandum d'entente pour lancer un projet de reboisement au Togo (Blitta et préfecture des Lacs). Il doit offrir des opportunités de revenus à des communautés de femmes en milieu rural.

Le projet va s'attaquer au changement climatique, à la pauvreté et aux problèmes de genre.

La pandémie de coronavirus a contraint des Togolais à retourner dans les villages ruraux, ce qui augmente la pression sur les ressources forestières.

Le projet Soka Gakkai-OIBT est conforme au plan national d'adaptation au climat (PAN) du Togo et à la contribution nationale déterminée (CDN) dans le cadre de l'Accord de Paris de la CCNUCC de 2015. Il contribuera aux ODD 1 (Pas de pauvreté), 5 (Égalité entre les sexes) , 13 (Action pour le climat) et 15 (La vie sur terre).

Les forêts se réduisent au Togo en raison de la pression d'une population croissante, de l'expansion de l'agriculture, de la surexploitation, des événements météorologiques extrêmes et d'un manque de capacité locale pour mettre en œuvre une gestion forestière durable, entraînant des impacts négatifs sur la sécurité alimentaire, l'approvisionnement en bois et les moyens de subsistance.

La Soka Gakkai compte 12 millions de d'adeptes dans le monde.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.