Ile Maurice: Un coiffeur accuse son ex-épouse d'agression sur leur fils de 22 mois

Un coiffeur de 29 ans qui vit séparé de son épouse de 23 ans suivant un mariage 'religieux' accuse celle-ci d'agression sur leur fils de vingt-deux mois. Il a donné une déposition en ce sens au poste de police de Plaine-Verte le dimanche 5 juillet.

Dans sa déposition, l'ex-époux a expliqué qu'il s'était marié religieusement avec cette femme en novembre 2017. De cette union est né un fils, aujourd'hui âgé de vingt-deux mois. Depuis le mois de décembre de l'année dernière, ils se sont séparés suite à des disputes.

Il a alors fait une demande devant la Cour familiale et a obtenu la garde de son fils pour quatre jours et son épouse, trois jours.

Dimanche matin quand le père du coiffeur, un technicien de 54 ans, est allé récupérer son petit-fils, il a constaté que l'enfant portait une blessure à la joue droite et un caillot de sang au dos. L'ex-époux dit soupçonner la mère d'avoir agressé l'enfant.

La Child Development Unit du ministère de l'Egalité du genre et du bien-être de l'enfant a été alertée de cette affaire. Une enquête a été ouverte au niveau du poste de police de Plaine-Verte.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.