Algérie: Cancer - Une plate-forme numérique pour les rendez-vous en radiothérapie

Alger — Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a annoncé, lundi à Alger, le lancement, dès ce jour, d'une plate-forme numérique, destinée notamment à réduire les délais des rendez-vous en radiothérapie, la qualifiant "d'acquis important" pour les malades.

Mise à la disposition des 14 centres de radiothérapie répartis à travers le territoire national, cette plate-forme numérique sera opérationnelle, dans un premier temps, au niveau de quatre (04) centres-pilotes, ceux d'Annaba, Béchar, Sétif et d'Adrar, a précisé le ministre, lors de la présentation de ce nouvel outil au niveau du siège de son département.

"Il y a des particuliers qui ont mis leurs hôtels à la disposition de malades se traitant en radiothérapie et si cela n'existe pas, nous les prenons en charge s'ils doivent se déplacer à Adrar ou à Béchar!", a-t-il expliqué.

Tout en relevant que la prise en charge du cancer est "une préoccupation majeure du président de la République, il a relevé les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes atteintes de cette redoutable pathologie, citant l'accès à la radiothérapie dont les rendez-vous "peuvent prendre des mois".

"Nous devons réussir, faciliter et améliorer cette plate-forme, pour en atteindre la meilleure formule et ce, dans l'intérêt des malades", a-t-il insisté, avant de promettre "d'autres chantiers destinés à l'amélioration de la qualité de la prise en charge des citoyens.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.