Seychelles: 400 personnes - Seychellois et étrangers - ont perdu leurs emplois dus à la baisse du tourisme

Près de 230 Seychellois et plus de 170 étrangers dans le secteur du tourisme aux Seychelles ont perdu leur emploi en raison du ralentissement économique à la suite de la pandémie de COVID-19, a déclaré un haut responsable du gouvernement.

Les choses pourraient encore empirer considérablement. Selon les prévisions du ministère de l'Emploi, environ 4 000 travailleurs pourraient éventuellement perdre leur emploi en raison de l'impact économique de COVID-19.

Les données du service de l'emploi montrent que du 1er mars au 3 juillet, 100 entreprises ont demandé l'autorisation de licencier en vertu de la loi sur l'emploi.

La ministre de l'Emploi, Miriam Telemaque, a déclaré à la SNA que sur les 100 candidatures, 33 ont été traitées et approuvées, ce qui a conduit 171 expatriés et environ 228 Seychellois à perdre leur emploi.

La plupart des expatriés ont déjà quitté les Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, ou attendent la levée des restrictions de voyage dans leur pays d'origine pour le faire.

Avec la crise économique actuelle, l'objectif est de donner aux Seychellois une meilleure opportunité de rester dans l'emploi bien que Mme Telemaque ait déclaré que de nouveaux licenciements affecteront les Seychellois et les expatriés.

Le secteur du tourisme, principal contributeur à l'économie de la nation insulaire, a été le plus durement touché, les arrivées de visiteurs dans le pays étant tombées à presque zéro au cours des trois derniers mois. Les activités liées à l'hospitalité, ainsi que les services de soutien liés au tourisme, ont été gravement touchés et certains se sont déjà repliés. Alors que les demandes de licenciement proviennent de tous les secteurs, les entreprises liées au tourisme constituent l'essentiel.

Pour amortir certains des impacts financiers sur l'emploi, le gouvernement a mis en place un programme d'aide financière pour la rétention de l'emploi afin de garantir le paiement des salaires des salariés et des indépendants, tant locaux qu'expatriés, d'avril à fin juin 2020.

Cependant, lors d'une revue au mois de mai, le ministre des Finances Maurice Loustau-Lalanne avait annoncé que "à compter du 1er juillet, le paiement des salaires ne sera effectué qu'aux travailleurs seychellois et non aux expatriés".

Le gouvernement a créé une entreprise chargée de recycler, de former et de placer les Seychellois qui perdent leur emploi dans d'autres secteurs où il y a un besoin de travailleurs. Ces travailleurs recevront une allocation mensuelle du gouvernement qui sera le même montant que leur salaire de base avant d'être licencié.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.