Cote d'Ivoire: Concours féminin d'art oratoire et de débat - Kouamé Melvyre, du lycée d'excellence Alassane Ouattara de Grand Bassam remporte la 3e édition

Kouamé Ella Mieh Eny Melvyre, élève en classe de 2nde C2 au Lycée d'excellence Alassane Ouattara de Grand-Bassam, a remporté le premier prix de la 3e édition du concours féminin d'art oratoire, organisé dans la salle Couronne du N'Sah Hôtel de Grand-Bassam.

C'est en présence de Mme Mel Asseu Valentine, directrice départementale de l'Education nationale représentant Mme Kandia Camara, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Menetfp), qui parrainait la cérémonie, que la finale s'est déroulée. L'information est publiée sur le site du Menetfp ce lundi 6 juillet 2020.

« Kandia Camara incarne les qualités de femme battante et déterminée. Qualités dont les jeunes générations ont besoin pour se faire une place parmi les hommes et épouser les combats d'aujourd'hui.

Et c'est le combat de l'Ong Audace-ci qui, depuis quelques années, s'attèle à le faire à travers la promotion de l'art sous toutes ses formes », a fait savoir Mme Mel Asseu.

Ajoutant que l'idée d'organiser un concours d'art oratoire destiné uniquement aux jeunes filles, est une discrimination positive.

« Qui, j'en suis convaincue, vise à créer une pépinière de femmes leaders de demain. Des leaders qui pourront s'exprimer sans complexe en public et contribuer ainsi au développement harmonieux du pays », a-t-elle soutenu.

Flore Hazoumé, présidente de l'Ong Audace-ci, a, pour sa part, indiqué : « Nous l'avons organisé parce que nous mettons l'accent sur l'art, l'éducation et la culture avec un focus sur la jeune fille. Parce que la jeune fille en Afrique a du mal à s'exprimer.

On veut lui donner les outils pour mieux s'exprimer, et aussi affirmer sa personnalité et également pour bien argumenter ». Et d'ajouter qu'après la ville de Grand-Bassam, l'Ong aimerait aller à l'intérieur du pays pour donner la chance aux jeunes filles de s'exprimer et montrer leur talent.

Organisé autour du thème : « Le coronavirus : symptômes, méthodes de prévention et nouveau mode de vie », l'on a eu en finale, outre la lauréate, Onwuka Peace shela victoria, en 1ère A au collège Edoukou Miezan (Grand-Bassam), Monbéhi Sarah Princesse Yasmine, en classe de 4ème au groupe scolaire patronage de Grand-Bassam et Akoi Tannan Ingrid, en 2nde au Lycée moderne 2 de Grand-Bassam. Chacune est repartie avec un trophée, une médaille et d'autres gadgets.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.