Cote d'Ivoire: Rebecca Yao aux jeunes filles - "Nécessaire de voter afin de ne pas entrer dans les plaintes et les murmures... "

Le vendredi 03 juillet 2020 au centre Bahi à Bouaké, les jeunes filles ont été invitées à s'impliquer davantage dans les actions citoyennes à l'occasion de la première édition de "Chic Garba Party", tribune d'échange entre jeunes filles.

Une conférence-débat sur le thème : "Jeune, voici ton action citoyenne 2020", animée par Rebecca Yao, cadre RHDP de Gbêkê a sanctionné ces échanges initiés par la Jeunesse Estudiantine Catholique (JES) à Bouaké.

Dans sa conférence, Rebecca Yao a invité les participantes à s'inscrire sur la liste électorale (Qui a pris fin le dimanche 5 juillet 2020) et à participer massivement au processus de développement local.

"L'on note le déclin de l'engagement civique et politique des jeunes particulièrement des jeunes filles. En effet, les jeunes générations en âge de voter participent moins aux élections nationales que les précédentes.

Les jeunes sont les garants de la durabilité de l'émergence, il est de votre devoir d'activer les leviers pour un changement positif de mentalité pour le développement harmonieux de la Côte d'Ivoire", a dit la conférencière Rebecca Yao.

Selon elle, la démotivation des jeunes filles à l'action citoyenne est "un problème de société" auquel, il faut remédier par la sensibilisation. "L'abstentionnisme des jeunes filles aux débats de développement est le mal à combattre.

Il est nécessaire de donner son avis et de voter afin de ne pas entrer dans les plaintes et les murmures qui présagent les coups de forces préjudiciables à la société.

Nous voulons amener la jeunesse féminine à se sentir concernées par les actions citoyennes et qu'elles y participent activement", a souligné la conférencière Rebecca Yao.

Édifiées par les sujets abordés par la conférencière, les participantes à cette conférence-débat ont salué l'initiative de la JES et s'engagent à être des relais auprès de leurs amis (es).

La Jeunesse estudiantine catholique est un mouvement apolitique qui s'est fixé pour objectif de sensibiliser les jeunes filles à l'action citoyenne et au développement à travers des échanges-débats. La première édition de "Chic garba party des filles" s'est soldée par la dégustation de plats de "garba" (semoule de manioc) assaisonné au poisson thon.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.