Cote d'Ivoire: Élu président de l'Upa/ Fadal Dey - «Nous allons remuer ciel et terre pour mettre fin à la galère des artistes»

«Nous allons remuer ciel et terre s'il le faut pour que de façon définitive la misère, la galère, l'irrespect, la mendicité quittent à jamais notre milieu», c'est un extrait du discours prononcé par Fadal Dey dans la foulée de son élection le vendredi 3 juillet dernier, à la tête de l'Union pour le progrès des artistes (Upa).

Unique candidat à briguer ce fauteuil, l'homme a été porté à la tête de cette union nouvelle par ses pairs, lors d'une assemblée générale constitutive qui a eu pour cadre, la Maison de la presse, au Plateau. Il s'est dit convaincu que ce nouveau regroupement, dont l'objectif est de rassembler tous les artistes de Côte d'Ivoire, saura relever les défis qui se présentent à lui.

Il s'est aussi dit conscient des enjeux et prêt à aborder son sujet. «Je mesure l'immensité des défis qui nous attendent. Parce que les problèmes qui minent notre corporation sont énormes». Non sans lancer un appel à l'union et à la solidarité à l'endroit de tous les artistes de Côte d'Ivoire. «Je vous invite à l'espoir. Cet espoir qui suscite ce jour la création officielle de l'Upa».

Koné Ibrahima Kalilou, alias Fadal Dey a fait savoir que la cohésion, la réconciliation et l'unité des artistes, sera le tout premier chantier auquel il s'attaquera. Après quoi, il prévoit œuvrer à booster la création artistique en Côte d'Ivoire qu'il estime en perte de vitesse. «Nous prendrons attache avec des institutions nationales et internationales crédibles pour mettre les artistes au travail», a-t-il déclaré.

Pour répondre aux attentes placées en lui, le président de l'Upa s'est entouré d'une équipe dans laquelle on retrouve des noms tels que l'artiste chanteuse Tiane, les comédiens Gbi de Fer, Mareshall Zongo et Diallo Ticouai Vincent, pour ne citer que ceux-ci.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.