Cote d'Ivoire: La Fif, jusqu'au bout de ses engagements

La Fédération ivoirienne de football a décidé d'aller jusqu'au bout de ses engagements concernant la saison sportive 2019-2020.

Bien que celle-ci ait été arrêtée au stade de la 20e journée en Ligue 1, à la 16e journée en Ligue 2 et après 7 journées seulement en D3, tous les clubs de ces divisions percevront entièrement leurs subventions.

La bonne nouvelle a été donnée par le Comité exécutif, au cours de l'assemblée générale annuelle de bilan tenue samedi, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro.

Dans un courrier daté du 4 mai 2020, le directeur exécutif, Jean-Baptiste Sam Etiassé, avait fait le point sur les droits Tv et la subvention versés à l'ensemble des clubs de Ligue 1, Ligue 2, D3 et les clubs de football féminin.

Il ressort de ce courrier que la Fédération a donné à l'ensemble des clubs ivoiriens (Ligue 1, Ligue 2, Division 3 et football féminin), à la date du 4 mai 2020, la somme de 1 910 000 000 de FCfa au titre des subventions, des droits Tv et des droits marketing pour la saison sportive 2019-2020. Et cela, sur un montant total de 2 245 000 000 de FCfa.

La Fédération ivoirienne de football reste devoir aux clubs la somme de 335 millions de FCfa, exclusivement aux clubs de Ligue 2, de Division 3 et de football féminin. Le compte des clubs de Ligue 1 ayant été soldé.

Depuis l'avènement du président Augustin Sidy Diallo en 2011, la subvention que la Fédération ivoirienne de football alloue aux différents clubs de football qui prennent part aux compétitions qu'elle organise a sensiblement augmenté.

Ainsi, les clubs de première division (Ligue 1) perçoivent désormais 75 millions de FCfa. Ils avaient droit, avant, à 50 millions.

Ceux de Ligue 2 sont passés de 15 à 25 millions et ceux de Division 3, de 7 à 15 millions de FCFa. Sans oublier les équipes de football féminin qui touchent par saison 2,5 millions contre 500 000 FCfa.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.