Congo-Kinshasa: L'heure de la libération a sonné - Que la CENCO, l'ECC et l'Eglise Kimbanguiste se réunissent d'urgence !

*"Il nous faut à présent un plan d'action. Il y a urgence. Que la CENCO, l'ECC et l'Eglise Kimbanguiste se réunissent d'urgence et appellent autour d'elles, les fils et filles de la nation qui veulent marcher dans la lumière pour exiger la tenue du dialogue des forces vives de la Nation qui doit être le lieu et l'occasion de désarmer les forces du mal en posant les fondements du pays sur la vérité, la repentance, le pardon pour la justice et la paix, signes du règne d'amour, le règne de Dieu", soutient Crispin NlandaIbanda, un citoyen libre d'esprit et vif dans ses actions, dans une déclaration. Pour lui, en effet, l'heure de la libération a sonné.

A l'en croire, le "Congo, notre grand et beau pays, ce jardin d'Eden, ce paradis sur terre est devenu un enfer pour ses enfants. Les événements de ces derniers jours montrent clairement que les forces du mal commandent les affaires de la Nation. Ce n'est pas de la blague, ni encore moins une illusion".

Voilà pourquoi, "Je voudrais attirer notre attention à tous. C'est cela ma mission. Car, le mensonge, la tricherie, la violence, la mort gratuite, l'effusion continue du sang humain sont les signes du règne du Diable. Satan lui-même commande ses troupes en RDC. Dernier signe diabolique: l'interdiction des cultes publics à l'Eternel même là où il n'y a aucun risque d'attraper la Covid-19.

Aujourd'hui, dans le dossier de la CENI, le mensonge et la tricherie sont l'œuvre des chefs de confessions religieuses et de l'Assemblée nationale qui est la représentation du peuple.Ouvrons les yeux. N'est-ce pas la consécration du règne du mensonge et de la tricherie au sein de la Nation ?", insiste-t-il.

L'heure de la libération a sonné

Que la CENCO, l'ECC et l'Eglise Kimbanguiste se réunissent d'urgence !

Chers frères et sœurs, Congolaises et Congolais,

Le Congo, notre grand et beau pays, ce jardin d'Eden, ce paradis sur terre est devenu un enfer pour ses enfants. Les événements de ces derniers jours montrent clairement que les forces du mal commandent les affaires de la Nation. Ce n'est pas de la blague, ni encore moins une illusion.

Je voudrais attirer notre attention à tous. C'est cela ma mission.

Le mensonge, la tricherie, la violence, la mort gratuite, l'effusion continue du sang humain sont les signes du règne du Diable. Satan lui-même commande ses troupes en RDC. Dernier signe diabolique: l'interdiction des cultes publics à l'Eternel même là où il n'y a aucun risque d'attraper la Covid-19.

Aujourd'hui, dans le dossier de la CENI, le mensonge et la tricherie sont l'œuvre des chefs de confessions religieuses et de l'Assemblée nationale qui est la représentation du peuple.

Ouvrons les yeux. N'est-ce pas la consécration du règne du mensonge et de la tricherie au sein de la Nation ?

Heureusement qu'il y a des vives protestations. Infiniment merci à tous ceux qui refusent de cautionner ces actes. Vous êtes les instruments entre les mains du Seigneur.

Je dois particulièrement dire merci à l'Eglise Kimbanguiste, l'église du Prophète de l'indépendance et de la dignité de l'homme noir, que l'on a longtemps trainée dans la boue.

L'heure a sonné. Maintenant, les trois piliers de la foi chrétienne, à savoir l'église catholique, l'église protestante et l'église kimbanguiste, parlent le même langage, se lèvent et se tiennent la main dans la main pour faire sortir le peuple de l'esclavage. Tenons bon. C'est maintenant l'heure. Ne reculons pas. Dressons nos fronts, longtemps courbés.

Il nous faut à présent un plan d'action. Il y a urgence. Que la CENCO, l'ECC et l'Eglise Kimbanguiste se réunissent d'urgenceet appellent autour d'elles, les fils et filles de la nation qui veulent marcher dans la lumière pour exiger la tenue du dialogue des forces vives de la Nation qui doit être le lieu et l'occasion de désarmer les forces du mal en posant les fondements du pays sur la vérité, la repentance, le pardon pour la justice et la paix, signes du règne d'amour, le règne de Dieu.

C'est cela la sortie d'Egypte pour cette Nation qui doit porter le flambeau de la civilisation de l'amour. Nous devons maintenant traverser la mer Rouge. J'espère que c'est maintenant clair et compréhensible pour tous.

Oyo azali na matoyi ya koyoka, ayoka !

Kinshasa, le 6 juillet 2020

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.