Congo-Kinshasa: L'ONG Afia Mama demande aux parlementaires de prendre en compte les besoins spécifiques de la population

Après une série de formations inscrites dans le cadre du «Projet d'appui au renforcement des capacités des députés en logistique et technique de prise de parole et au plaidoyer pour l'amélioration des lois en faveur de la parité», l'ONG Afia Mama a organisé, samedi 4 juillet 2020, une table ronde réunissant des parlementaires formés pour une évaluation des travaux de ces représentants du peuple congolais. L'objectif était de faire le suivi post formation des parlementaires formés. Mais aussi de partager l'expérience acquise depuis la formation et présenter les lois endossées par certains parlementaires formés.

A cette occasion, le Député Dhedhe Mupasa a signalé qu'un projet de loi en faveur des personnes de troisième âge est en gestation. Présente à cette réunion, Christelle Vuanga, Députée nationale et Présidente de la commission permanente des droits de l'Homme à l'Assemblée nationale, a salué l'idée de son collègue et a rassuré de son accompagnement. Cela, pour la protection de cette catégorie de personnes souvent marginalisées en République démocratique du Congo.

Pour Anny Modi, Coordonnatrice de l'ONG Afia mama, ce projet appuyé techniquement et financièrement par l'ambassade de France en RDC, a pour objectif d'accroître la participation des femmes dans la vie publique et améliorer le cadre légal et règlementaire en faveur des femmes.

"L'idée pour nous est d'évaluer la session parlementaire qui va bientôt se terminer et poursuivre avec d'autres perspectives pour la session de septembre. Car, l'objectif avec l'ambassade de France en RDC est d'amener les parlementaires à prendre en compte les besoins spécifiques des femmes et hommes dans l'esprit de la parité", a précisé Anny Modi, très satisfaite.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.