Tunisie: Un mercato à deux vitesses - Quand l'Espérance se taille la part du lion

7 Juillet 2020

A tout seigneur tout honneur. Jusque-là, l'EST scrute le marché et vise des joueurs à fort potentiel.

Ça commence à s'agiter volet pré-mercato tunisien. Si forcément, la frénésie acheteuse ne devrait pas s'emparer de nos clubs, austérité et contre-coup de la crise sanitaire obligent, les cadors devraient cependant s'activer en vue de dénicher des joueurs à fort potentiel, quitte à dégraisser avant de se projeter à nouveau et peser sur le marché des transferts. A tout seigneur tout honneur. Jusque-là, le gros coup du mercato est à mettre à l'actif des «Sang et Or».

L'EST a ainsi réalisé une belle affaire en enrôlant le désormais ex-défenseur d'Ezzamalek, Hamdi Nagguez. Et ce n'est pas fini, puisque l'Espérance sonde plus d'un joueur en ce moment, outre les négociations avancées avec certains en vue de rempiler. Ce faisant, volet rumeurs du côté du Parc B, l'on parle actuellement du transfert du portier international Moez Hassan. Or, un autre son de cloche nous apprend que tout dépendrait éventuellement de la situation du gardien Moez Ben Chrifia. D'après les derniers échos, Moez Hassan, partant de Bruges, serait aussi pisté par deux autres écuries, un club saoudien et un autre grec.

Abdoul Ba dans le viseur de l'EST

Toujours volet Espérance, l'EST brasse actuellement large afin de trouver chaussure à son pied et enrôler à terme un défenseur axial réputé.

En l'état, le champion de Tunisie en titre serait même passé à l'action et jeté son dévolu sur un international mauritanien. Il s'agit du sociétaire de l'AJ Auxerre, Abdoul Ba. Selon les médias occidentaux, l'EST aurait déjà sondé ce joueur en hiver avant de se rétracter. Natif de 1994, Ba a aussi porté la tunique du RC Lens auparavant. Volet renforts au milieu, le doyen des clubs tunisiens pense depuis peu à deux recrues. Tout d'abord, Ghailane Chaâlali qui pourrait enregistrer son retour.

Puis, le désormais ex-pivot de l'Etoile Sportive du Sahel, Methnani. Ce dernier est désormais libre de droit et pourrait dans la foulée filer au Parc B. Rappelons que l'expérience de Chaâlali en Turquie a tourné court. Et après un départ agité de l'EST l'été dernier, il pourrait revenir à l'Espérance par la grande porte. Passons maintenant au renouvellement des conventions.

L'EST veut vraisemblablement blinder son arrière-garde dans l'optique des prochaines échéances continentales. Ainsi, Sameh Derbali, Mohamed Ali Yaâkoubi et Chamseddine Dhaouadi seraient en passe de poursuivre l'aventure au Parc B. Ils devraient bientôt parapher les nouveaux baux qui les lieraient à l'EST. Quid de l'avenir immédiat du jeune international Mohamed Ali Ben Romdhane ? Tantôt, ce dernier souffle sur les braises.

Et de temps à autre, il tend la main à l'EST. Bref, il souffle le chaud et le froid régulièrement. Sauf que les clubs preneurs ne manquent pas. Dijon et Lorient se seraient positionnés en attendant que d'autres équipes, à l'instar de Nîmes et du Cercle Bruges, ne passent à l'action. Il semblerait donc que Ben Romdhane s'éloigne de l'Espérance.

Caprice de diva pour Naïm Sliti

L'attaquant international tunisien Naïm Sliti ne serait plus en odeur de sainteté du côté d'Al Ittifak. Ses hésitations et autres volte-faces auraient précipité un début de rupture avec son club employeur. En clair, Sliti exige d'être payé rubis sur l'ongle avant de rejoindre à nouveau sa formation saoudienne. Aux dernières nouvelles, le club saoudien aurait affrété un avion spécial pour la circonstance (Sliti se trouvant en France). Mais les dirigeants se sont de nouveau heurtés au niet du buteur du Team Tunisie !

Concrétement, Sliti refuse de se plier à certaines exigences financières, comme renoncer à une partie de son traitement financier en raison de la crise sanitaire qui a secoué les clubs de football.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.