Angola: Le Vice-président de la République vérifie le fonctionnement de Cefopescas

Luanda — Le Vice-président de la République, Bornito de Sousa, a inspecté lundi l'Institut polytechnique des pêches (Cefopescas), lors d'une visite à l'établissement.

Dans une note, le Bureau de la communication institutionnelle et de la presse, des organes d'appui au Vice-président de la République, indique que Bornito de Sousa, accompagné de membres de son bureau et de la secrétaire d'État à la Pêche, Maria Eduardo da Costa, a visité les différents secteurs de l'institut situé dans la commune de Ramiros, municipalité de Belas, à Luanda.

L'institut a été conçu pour assurer des professionnels angolais qualifiés dans le secteur des pêches et de la mer, qui vont remplacer progressivement les équipages étrangers dans les navires opérant en Angola.

Cefopescas dispose d'installations et d'équipements modernes pour former des pêcheurs et des techniciens de machines marines, des techniciens en aquaculture et en technologie des pêches et du poisson, ainsi que des techniciens en biologie marine et ressources halieutiques.

Inauguré en février dernier, par le Président de la République, João Lourenço, l'Institut des pêches prévoit de former et recycler le personnel national et les professionnels du secteur de la pêche et de la mer, en préservant les intérêts stratégiques de l'Angola dans le domaine de la sécurité alimentaire et de l'économie de la mer.

Reboisement des mangroves

Après Cefopescas, le vice-président de la République a visité le périmètre de reboisement des mangroves, également dans la commune de Ramiros, où, il y a environ six mois, il a participé à une campagne de plantation de mangroves, dont les signes positifs commencent à être visibles avec l'apparition de la végétation et la présence d'oiseaux migrateurs et de diverses espèces aquatiques pour la reproduction.

Attentif aux initiatives, qu'elles soient institutionnelles, associatives ou individuelles, qui contribuent à la préservation des espèces de la faune et de la flore angolaises en particulier et de l'environnement en général, le Vice-président de la République a réaffirmé l'engagement de l'Exécutif du Président João Lourenço avec le mouvement environnemental dans le reboisement des mangroves à travers la côte angolaise.

Les mangroves sont un écosystème d'une grande importance pour la reproduction d'une variété d'espèces animales et végétales, pour filtrer et purifier l'air, par l'absorption du dioxyde de carbone, et pour la protection de la côte, absorbant les impacts des courants et des tempêtes.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.