Madagascar: Village Voara Andohatapenaka - File séparée pour les malades symptomatiques

Ouvert 24h/24, le Centre Médical Covid-19 (CMC) à Andohatapenaka continue d'accueillir les malades souhaitant se faire dépister.

Si à son ouverture la semaine dernière, les patients affluaient de partout, saturant dès le premier jour les services d'accueil et de soins, les nouvelles organisations mises en place ont quelque peu amélioré l'accueil et l'orientation des patients. « Il est préférable que ce soient les patients présentant des symptômes du Covid-19 qui viennent au CMC... Les femmes enceintes et les personnes âgées seront prioritaires, ainsi que les personnes développant visiblement une détresse respiratoire, nécessitant une prise en charge rapide », indique le Dr Manitra Rakotoarivony, directeur de la promotion de la santé au sein du ministère de la Santé publique.

Sur place, les patients présentant des symptômes sont accueillis séparément des autres afin d'éviter tout contact, et diminuer les risques de contagion. Même la nuit, des patients continuent d'arriver, principalement dans l'espoir d'être autorisés à faire le test. En effet, il arrive que le personnel de santé sur place estime durant la consultation, que le test est inutile pour certains patients, notamment les personnes totalement asymptomatiques, pour qui le test n'est pas effectué.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.