Madagascar: Région Diana - L'insécurité sévit sur la RN6

La Route nationale N°6, reliant Ambanja au chef-lieu de la région DIANA est délaissée à son triste sort. Elle se trouve dans un piteux état provoquant tout genre d'insécurité.

L A circulation est devenue un danger permanent qui guette les usagers sur la Route nationale N°6. En raison de son état lamentable, présentant beaucoup de risques, les chauffards n'ont pas d'autres choix que réduire la vitesse afin d'éviter les trous béants.

Autant que l'état des routes, la solidité des ponts de par leur vétusté, laissent souvent à désirer. Il faut, actuellement, plus de dix heures de temps pour faire les 237 km.

Les automobilistes empruntant cette route, souffrent le martyr, de par cette dégradation, surtout sur le tronçon de plus de 100 km reliant Ambilobe-Antsiranana-II, où des tentatives d'attaque ont été enregistrées, ces derniers temps. Ainsi, des bandits s'y sont formés profitant la situation et ont semé la terreur sur cette partie.

Ce, malgré l'existence de quelques barrières de la gendarmerie tout au long de la route. On peut dire que le problème de l'insécurité est encore loin d'être maîtrisé en ce moment.

Le cas des attaques sur cette partie font plaindre en particulier les automobilistes et les voyageurs. Tout dernièrement, un taxi-brousse reliant Ambanja à la capitale du Nord a été victime d'une tentative d'attaque au niveau du village de Sadjoavato, une commune rurale située à 25km d'Anivorano Nord où il y a une brigade de la gendarmerie nationale.

Vers 20h, un taxi-brousse, Mazda rouge de la zone régionale, transportant une dizaine de passagers à majorité femmes et enfants, était dans l'obligation de ralentir avant d'entrer dans un pont, là où des casseurs de vitesse ont déjà été installés depuis des années. Ce pont se trouve juste à 1 km à l'entrée du village.

Sous-effectif

Selon le témoignage d'une jeune femme passagère, leur taxi-brousse a été victime d'un jet de pierre, visant le chauffeur dans le but d'immobiliser la voiture pour un éventuel braquage.

Mais, le jet de pierre a fait mouche à la fenêtre derrière le conducteur où se trouvait elle et sa fille de deux ans. « Avec la lumière de notre véhicule, j'ai déjà vu un groupe des gens placés à deux côtés du pont. Au début, ils ont visé une petite voiture devant nous, heureusement les pierres se glissaient sur le toit de cette voiture et elle a pu passer sain et sauf. Quant à notre tour, lorsque notre conducteur a entendu les pierres qui ont atteint la vitre de notre côté , il a brusquement décidé de continuer sa route avec vive allure sans calculer les trous et sans vouloir s'arrêter au niveau dudit pont », a-t-elle témoigné encore terrorisée, racontant les circonstances.

Heureusement, aucun blessé ni de perte en vie humaine n'a également été enregistré, seulement la vitre du taxi-brousse s'est cassée après avoir reçu le jet de pierre des malfaiteurs. Encore, selon les explications, le chauffeur a essayé de raconter le fait aux éléments de la gendarmerie qui se trouvent sur son chemin, mais ces derniers étant en sous-effectif n'ont pas pu intervenir « Ils ont dit que Sadjoavato n'est pas de leur territoire mais elle appartient à la gendarmerie d'Anivorano Nord » a-t-il expliqué.

Face à cette situation impressionnante, les voyageurs et les conducteurs sollicitent que des postes de la gendarmerie soient installés sur les zones rouges et que la brigade motorisée soit renforcée, surtout pendant la nuit.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.