Madagascar: Ressortissants des Comores à Mahajanga - Rapatriement possible bientôt

Le Consul général des Comores à Mahajanga a déclaré hier durant la célébration du 45e anniversaire de l'Union des Comores que tous les ressortissants bloqués à Mahajanga pourront rentrer chez eux bientôt.

« Le gouvernement comorien a annoncé la réouverture des frontières, le message est clair. Le rapatriement des ressortissants bloqués à Mahajanga et aussi à Madagascar sera possible. Ceux en Tanzanie, ainsi que les ressortissants à Dubaï, à Maurice et en France ont trouvé une solution pour rentrer, maintenant c'est au tour de Madagascar. Les négociations sont en cours avec le gouvernement malgache ainsi que les compagnies aériennes pour trouver une solution rapide pour leur retour », a déclaré le Consul général.

Chaque année, les ressortissants comoriens marquent l'anniversaire de leur Indépendance par une cérémonie officielle devant le Consulat honoraire à Mahajanga. Cette année, au total cinquante quatre personnes ont assisté à la cérémonie, selon les protocoles sanitaires et respect des gestes barrières et distanciation sociale.

« Le 6 juin est une date historique. Nous sommes réunis pour célébrer cette date et d'habitude on organise plusieurs des activités pour fêter l'anniversaire. Mais face au coronavirus, on a tout annulé. La levée de drapeau ou salut du drapeau était le but de cette célébration. Nous remercions notre président de l'Union des Comores pour avoir pris cette décision d'ouvrir les frontières », a ajouté le Consul général des Comores à Mahajanga.

À Mahajanga cent cinquante ressortissants comoriens sont bloqués depuis le début de l'Etat d'urgence sanitaire à Madagascar et depuis l'application du confinement à Mahajanga, en mars.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.