Sénégal: L'Assemblée nationale lâche cissé lo

Le Premier vice-président de l'Assemblée nationale ne pourra pas compter sur ses camarades parlementaires, après ses propos injurieux contre des responsables du parti présidentiel. Ou du moins, le Bureau de l'Assemblée nationale lâche le parlementaire pour lesdits propos tenus contre des responsables politiques.

Dans une note rendue publique, Moustapha Niasse et ses camarades députés condamnent «avec la dernière énergie, le comportement inqualifiable du Député Moustapha Cissé Lo», non sans se démarquer «de ses méthodes et de ses choix langagiers, totalement en porte-à-faux avec la lettre et l'esprit de la loi, notamment du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale».

Le Bureau de la deuxième institution du pays reproche à l'ancien président du parlement de la Cedeao de s'être exprimé «dans les médias et les réseaux sociaux, dans un salmigondis d'insanités, d'injures publiques, de diffusion de fausses nouvelles et de diffamations».

Pour eux, ces faits sont d'une gravité intolérable surtout «dans le contexte difficile de la pandémie de la Covid19 et de ses conséquences, s'évertue à dérouler le Programme de Résilience économique et sociale».

Pis, ils estiment que leur camarade a dépassé les bornes et que «les enjeux touchent à la crédibilité des Institutions, à l'honneur de hauts responsables de l'Etat et à celui de citoyens».

Le Bureau de l'Assemblée nationale n'a pas manqué de présenter ses regrets à toutes les Sénégalaises et à tous les Sénégalais, tout en estimant «qu'il appartient à la République et à ceux qui ont subi de graves préjudices, de saisir les juridictions compétentes, pour que force reste à la loi et qu'il soit radicalement et définitivement mis un terme à de pareilles outrances».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.