Sénégal: Assemblée nationale - Cissé lô vers une deuxième déchéance de son mandat parlementaire

Exclu de l'Apr hier, lundi, Moustapha Cissé Lô pourrait également perdre son mandat de député. Interpellées hier, nos sources auprès du groupe de la majorité parlementaire n'écartent pas de présenter dès l'ouverture de la prochaine session une proposition de loi pour changer le règlement intérieur qui aura un effet rétroactif.

L'histoire serait-elle sur le point de bégayer pour le tonitruant député Moustapha Cissé Lô ? Exclu de l'Assemblée nationale le 13 Janvier 2009 sous la onzième législature par ses collègues du Pds dans le cadre de la grande purge contre des proches de l'actuel chef de l'Etat, lui-même contraint à l'époque à quitter son poste de président de l'Assemblée en vertu de l'article 7 de son règlement intérieur, lequel stipule que tout député qui démissionne de son parti en cours de législature est automatiquement déchu de son mandat, Moustapha Cissé Lô est sur le point de revivre son pire cauchemar.

En effet, interpellées hier, lundi 6 juillet, nos sources dans le groupe de la majorité à l'Assemblée ont juré de faire éjecter leur camarade de son siège de député. Et ce, dès la prochaine rentrée parlementaire. Alors qu'aucune disposition de la Constitution ou encore du règlement intérieur de l'Assemblée ne prévoit la déchéance du mandat d'un parlementaire en cas d'exclusion de sa formation politique, nos interlocuteurs ont assuré être disposées «à porter une proposition de loi pour changer le règlement intérieur dès la prochaine session qui aura un effet rétroactif.»

Et pour cause, elles ne veulent plus de l'ombre de Cissé Lô au sein de l'hémicycle : «Nous ne voulons plus de députés qui, au nom d'une loi ou d'un règlement intérieur, se permette d'insulter les institutions du pays. Ça doit cesser ! ». C'est dire que Cissé Lô devrait, onze ans après son exclusion des rangs du Pds puis de l'Assemblée nationale, quitter à nouveau la deuxième institution de la République par la petite porte.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.