Afrique de l'Ouest: Marché boursier de l'Uemoa - Une indifférence des investisseurs notée par rapport à la baisse des taux directeurs de la BCEAO

Dans le marché boursier régional, la société de gestion et d'intermédiation sénégalaise Impaxis Securities note que dans la semaine du 26 juin au 3 juillet 2020, les investisseurs en actions semblent indifférents à la baisse des taux directeurs de 50 points de base décidée par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao). Toutefois, elle précise que la semaine a été particulièrement animée avec une valeur des transactions totale en hausse de 82,21% à 1 303 788 214 XOF par rapport à la semaine précédente.

« L'entame du second semestre s'est inscrite dans la continuité de la tendance observée au mois de juin. » Car, explique Impaxis Securities dans sa revue hebdomadaire, les investisseurs en actions semblent pour l'instant indifférents à la baisse des taux directeurs de 50 points de base décidée le lundi 22 juin 2020 par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest, dans le cadre du soutien aux plans de relance de l'appareil productif et de l'assouplissement progressif des restrictions mis en place par les Etats de l'union. Cette décision, note la Société de gestion et d'intermédiation (Sgi), bien que saluée par les acteurs économiques et par ailleurs sensée avoir un impact favorable sur les activités du marché financier régional en soutenant la valorisation des actifs, n'est pas parvenue à freiner la tendance baissière du marché actions.

Outre l'effort consenti par les institutions financières de la zone, elle relève que l'ouverture graduelle des frontières discutée lors de la 5ème réunion des ministres en charge de la sécurité au sein de l'espace communautaire le jeudi 25 juin passé permet de soutenir un regain d'activité sur les secteurs agricultures (+2,49%) et distributions (+2,21%). « A l'opposé, le secteur Transport réalise la plus mauvaise performance de la semaine (-1,05%) », remarque Impaxis Securities.

Cette contreperformance s'explique, d'après la Sgi, par le manque de visibilité à court terme sur la reprise des activités de Bolloré Transport &Logistics (principale valeur du secteur). En détail, Impaxis indique qu'au premier trimestre 2020, la société a réalisé un chiffre d'affaires en baisse de 2,7% et un résultat net de -23,8% par rapport au premier trimestre 2019.

Aussi, la revue hebdomadaire souligne qu'au terme de cette première semaine du mois de juillet, le marché accuse un léger recul avec les indices Brvm10 et Brvm C qui clôturent respectivement à 125,24 points (-0,40%) et 134,81 points (-0,05%). Toutefois, précise-t-elle, la semaine a été particulièrement animée avec une valeur des transactions totale en hausse de 82,21% à 1 303 788 214 XOF par rapport à la semaine précédente.

A l'en croire, cette importante hausse provient principalement des activités sur la valeur Solibra (Slbc) qui ont enregistré 30,74% des flux quand la valeur Cfao C I(Cfac) reste de loin le titre le plus actif en volume (174 571 titres transigés). Au soir du vendredi 03 juillet, la capitalisation boursière s'établit à 4 050 481 450 796 XOF contre 4 052 555 486 226 XOF le même jour de la semaine précédente, soit un léger recul de 0,05%, confie enfin Impaxis Securities.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.