Maroc: Poursuite des opérations de rapatriement des Marocains bloqués à l'étranger

303 personnes regagnent le Royaume via l'aéroport Agadir-Al Massira

303 Marocains bloqués au Canada, suite à la fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes en raison de la pandémie de Covid-19, ont regagné dimanche matin le Royaume, via l'aéroport Agadir-Al Massira dans le cadre d'une opération prise en charge par les autorités marocaines.

Cette opération a profité notamment aux personnes souffrant de maladies chroniques ou ayant subi des opérations chirurgicales, outre les enfants et les nourrissons.

L'opération de rapatriement, organisée par l'ambassade et le consulat général du Maroc au Canada en collaboration avec les autorités canadiennes, s'est déroulée dans le plein respect des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de l'aéroport Agadir-Al Massira, Mohamed Bahaj, a indiqué que ce vol de Royal Air Maroc (RAM) en provenance de Montréal est le 24ème qui a atterri à cet aéroport dans le cadre de l'opération de rapatriement des Marocains bloqués à l'étranger.

Cette plateforme aéroportuaire a accueilli jusqu'à aujourd'hui 3.974 rapatriés en provenance de plusieurs pays, a relevé le responsable, rappelant que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour faciliter les formalités douanières et permettre aux bénéficiaires de cette opération de récupérer leurs bagages de manière fluide et ordonnée, dans le respect total des mesures préventives et du protocole sanitaire en vigueur.

Ces personnes ont été embarquées à bord de bus à destination d'établissements hôteliers d'Agadir, où elles ont été soumises aux tests de dépistage au nouveau coronavirus (Covid-19) et seront confinées selon les procédures sanitaires en vigueur et dans les meilleures conditions.

A cette occasion, les Marocains rapatriés ont fait part de leur joie et soulagement de regagner la mère patrie ainsi que de leur satisfaction quant aux mesures prises au niveau de l'aéroport Agadir-Al Massira, exprimant leurs vifs remerciements à SM le Roi Mohammed VI pour cette noble initiative.

A rappeler que toutes ces opérations de rapatriement suivent le même protocole sanitaire, avec des tests de dépistage au virus à l'arrivée et un confinement de neuf jours dans le cadre du suivi médical nécessaire, le but étant de s'assurer que ces personnes ne constitueront pas un danger pour elles-mêmes ou pour leurs familles et leur entourage.

Plusieurs centaines de Marocains bloqués à l'étranger ont regagné le Maroc à bord de vols en provenance de l'Algérie, de la région espagnole d'Andalousie, de Madrid, de Barcelone et des Iles Canaries, ainsi que d'Istanbul. Ces opérations de rapatriement se poursuivront et devront concerner prochainement d'autres régions et pays.

230 nouveaux rapatriés de Turquie

L'opération de rapatriement des Marocains bloqués en Turquie s'est poursuivie, samedi, avec l'organisation de deux vols transportant 230 citoyens marocains et environ 70 ressortissants de Thaïlande, d'Indonésie, de Malaisie, des Philippines et d'Ukraine, dont le rapatriement a fait l'objet d'une coordination à Istanbul.

Ces deux vols s'inscrivent dans le cadre du programme de rapatriement des Marocains bloqués en Turquie pour cette semaine, et qui comprend neuf vols ayant permis le rapatriement de plus de 1300 Marocains suite à la décision du Royaume de fermer ses frontières pour endiguer la propagation de l'épidémie de coronavirus.

Le consul général du Maroc à Istanbul, M'hamed Ifriquine, a indiqué que les services du consulat ont supervisé, la semaine dernière, l'opération de rapatriement de plus de 1500 citoyens, soulignant que la liste des bénéficiaires de cette opération humanitaire a été établie selon des critères précis, stricts et transparents et en coordination avec l'administration centrale.

Il a rappelé dans ce contexte que le consulat avait pris en charge les frais d'hébergement, dans des hôtels classés à Istanbul et Bursa pendant plus de trois mois, d'environ 3000 Marocains bloqués en Turquie.

Par ailleurs, le consulat général du Royaume à Istanbul a appelé les citoyens marocains qui ne disposent pas de passeport à contacter ses services afin de fixer une date pour identifier les personnes concernées et établir des passeports de passage leur permettant de regagner le Maroc.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.