Sénégal: Assemblée - Moustapha Cissé Lo ne fait plus partie du Groupe parlementaire BBY (communiqué)

Dakar — Le groupe Parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar (majorité) a annoncé mardi que Moustapha Cissé Lo ne faisait plus partie de ses membres après son exclusion de l'Alliance pour la République (APR).

"(... .) Monsieur Moustapha Cissé LO n'appartient plus au Groupe Parlementaire Bennoo Bokk Yaakaar", indique un communiqué transmis à l'APS.

Le Groupe parlementaire "adhère totalement et s'approprie sans réserve le communiqué rendu public le lundi 06 juillet 2020 par le Bureau de l'Assemblée nationale".

Dans ce communiqué, le Bureau de l'Assemblée nationale a condamné "avec la dernière énergie, le comportement inqualifiable du député Moustapha Cissé Lo, et s'est démarqué de ses méthodes et de ses choix langagiers, totalement en porte-à-faux avec la lettre et l'esprit de la loi, notamment du Règlement intérieur" de l'institution parlementaire.

Le groupe BBY dit également prendre "acte de la décision unanime de la commission de discipline de l'Alliance pour la République (APR) d'exclure définitivement Monsieur Moustapha Cissé Lo du parti".

La Commission de discipline de l'Alliance pour la République a prononcé lundi l'exclusion définitive de Moustapha Cissé Lo des rangs de la formation présidentielle.

Le président de l'APR a activé la commission de discipline de son parti après les insultes de Moustapha Cissé Lo à l'endroit de Farba Ngom et de Yakham Mbaye, dans une bande sonore largement relayée par les réseaux sociaux.

"La commission de discipline, après avoir délibéré, à l'unanimité prononce l'exclusion définitive de Moustapha Cissé Lo des rangs de l'Alliance pour la République", indique un communiqué.

Elle "avertit fermement tout camarade qui adopterait des comportements et des propos à même de ternir l'image du parti ou de jeter le discrédit sur les institutions de la République".

La Commission dit avoir constaté "l'attitude du camarade Moustapha Cissé Lo dont les propos empreints d'une indécence que récusent la morale et la bienséance sociale, ont fini de heurter la conscience des populations"

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.