Cameroun: Développement participatif - Lumière sur les comptes de gestion

La 23e édition des « échos du PNDP » met un accent sur les actions menées en vue de rendre les communes plus transparentes.

Le N° 23 du magazine les Echos du PNDP, comptant pour le 1 er trimestre 2020, est désormais disponible. Cette édition consacre son dossier de 25 pages à la gestion budgétaire et comptable des communes, notamment la confection et le dépôt des comptes de gestion à la Chambre des comptes de la Cour suprême. Les reportages effectués dans diverses régions rendent compte de l'engouement et de la mobilisation des communes durant l'opération de coaching et d'accompagnement des communes organisée par le ministère des Finances, en partenariat avec celui de la Décentralisation et du Développement local, et la participation de la Chambre des comptes de la Cour suprême grâce à l'appui technique et financier du Programme national de développement participatif (PNDP).

Dans ce trimestriel, un accent est également mis sur l'apport significatif du progiciel de gestion comptable et budgétaire SIMBA, qui grâce au PNDP, permet à la commune de préparer tous ses états financiers et de confectionner le compte de gestion, avec des pièces justificatives probantes, exhaustives et en ordre. Cette opération de reddition des comptes, dont le magazine fait un large écho, a rendu possible, au moment de la mise sous presse, la rédaction et le dépôt de 206 comptes de gestion pour le compte de l'exercice 2018 sur une cible de 150 communes à titre pilote. Soit « un taux de réalisation de 115,33 % » comme l'a relevé le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, dans une interview accordée au magazine en page 42. Dans ce magazine de 48 pages, on revient également sur les activités de la tutelle (Ministère en charge de l'économie) et des partenaires techniques et financiers que sont la Banque mondiale et la France, à travers notamment l'Agence française de développement.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.