Congo-Kinshasa: Baccalauréat technique et professionnel - 6132 candidats de la ville océane passent les épreuves écrites

Le premier tour du baccalauréat technique et professionnel, session de juillet 2020, a été lancé ce 7 juillet dans la matinée par le préfet du département de Pointe-Noire, Alexandre honoré Paka, au lycée Poaty-Bernard et va se poursuivre jusqu'au 11 juillet.

L'examen a démarré dans la quiétude et le respect des gestes barrières. Les six mille cent trente-deux candidats inscrits à Pointe-Noire sont répartis dans trente centres d'examen contre dix-sept centres l'année dernière. L'augmentation du nombre de centres à Pointe-Noire, a indiqué le préfet Alexandre Honoré Paka, se justifie par le respect des gestes barrières, les élèves étant assis un par table. « Le baccalauréat technique session de juillet 2020 est caractérisé par la crise sanitaire due au coronavirus. Cette année nous sommes passés à trente centres par le fait que sur le terrain nous appliquons les mesures barrières, notamment la distanciation physique pour éviter la propagation de la maladie », a-t-il dit, félicitant le gouvernement qui a tout mis en œuvre pour sauver l'année scolaire 2019-2020, malgré les effets de la crise sanitaire. Toutes les conditions sont mises en place dans les centres d'examen pour permettre aux examinateurs d'assurer le bon déroulement de l'examen à Pointe-Noire.

Le gouvernement a réussi son pari car, jusqu'au moment du lancement des épreuves, aucun problème technique n'a été signalé, a rassuré le chef du Centre Poaty Bernard 1, Mathurin Gogom. Pour cette première journée, les candidats des séries commerciales, G1, G2 et G3 ont planché sur le français ainsi que les statistiques et la série BG sur le français seulement.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.