Congo-Brazzaville: Baccalauréat technique et professionnel 2020 - Démarrage effectif des épreuves écrites

Le préfet du département de Brazzaville, Pierre Cébert Oboko-Onangha, qui a lancé officiellement le 7 juillet les épreuves au lycée technique commercial du 1er mai de Brazzaville, a apprécié la manière dont les apprenants se comportent, en ayant une bavette couvrant la bouche et le nez.

Les 17847 candidats inscrits cette année, ont démarré, ce matin, les épreuves écrites du baccalauréat technique et professionnel, session de juillet 2020 à travers toute l'étendue du territoire national. Ils sont répartis dans 87 centres dont 43 à Brazzaville. Pour encourager les différents candidats, le préfet du département de Brazzaville, accompagné du directeur de cabinet du ministre de l'Enseignement technique et professionnel, de la Formation qualifiante et de l'Emploi, s'est rendu également au complexe scolaire Javouhey, dans le 3e arrondissement de Brazzaville ; au lycée du 5 février, dans le 5e arrondissement et, enfin, au lycée Chaminade, dans le 4e arrondissement Moungali.

« Je crois que tout va mieux, il n'y a aucune activité attentatoire au bon déroulement du lancement de cette épreuve. S'agissant des mesures barrières se rapportant à la Covid-19, tout naturellement dans les centres d'examen nous avons eu l'occasion d'apprécier la manière dont les apprenants se comportent ; cela veut dire que la bavette est bien portée. Aussi, la distanciation a été respectée. Là où les rectificatifs s'imposaient, nous les avons faits », a indiqué Pierre Cébert Iboko-Onangha.

L'un des apprenants, Ibayi Vie Grâce A Dieu, s'est exprimé en ces termes : « Je me sens à l'aise. Je suis prêt à affronter les épreuves vu le résultat que j'ai produit pendant cette année scolaire ».

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.