Algérie: JM Oran-2022 - Le COJM mobilisera près de 1 milliard de dinars pour l'équipement des sites

Oran — Près d'un milliard de dinars sera mobilisé par le Comité d'organisation des jeux méditerranéens (COJM) pour équiper certaines infrastructures sportives concernées par cet évènement, prévu à Oran en 2022, a-t-on appris mardi de cet organisme.

L'opération concerne néanmoins une partie des 43 sites sportifs retenus pour accueillir les épreuves de la 19e édition des JM, alors que les autres instances concernées par la réalisation et la réhabilitation des infrastructures sportives, à l'image de la direction locale des équipements publics, s'en chargeront des autres, a précisé la même source.

Le budget en question n'a pas fait l'objet de restrictions malgré la conjoncture économique difficile que traverse le pays, causée par la chute des prix du baril de pétrole et la crise sanitaire.

Le COJM aura, en outre, besoin d'une manne financière non négligeable pour réussir sa campagne de promotion de l'évènement que l'Algérie abrite pour la deuxième fois de son histoire après avoir accueilli en 1975 à Alger la 7e édition.

Le décalage, d'une année, de la prochaine édition, prévue initialement pour l'été 2021 à cause de la pandémie de coronavirus, a contraint le COJM à interrompre sa première campagne de promotion des Jeux, qui lui a coûté 2,9 millions de dinars.

La 19e édition des JM est programmée désormais du 25 juin au 5 juillet 2022. La cérémonie de clôture coïncidera ainsi avec le 60e anniversaire du recouvrement de l'indépendance et la fête de la jeunesse, rappelle-t-on.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.