Congo-Kinshasa: COVID-19 - Dr Muyembe sollicite deux semaines avant la levée d'état d'urgence

Le coordonnateur du Secrétariat technique de la riposte à la covid-19, le Dr Jean-Jacques Muyembe Tamfum a formulé cette requête au cours d'une réunion tenue le lundi 6 juillet par le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, avec les différentes structures chargées d'examiner la levée de la mesure de l'état d'urgence sanitaire décrétée par le chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi, depuis le début de la pandémie de covid-19 en RDC.

Ce délai de deux semaines permettra à la coordination de la riposte de mettre en place une batterie de mesures pour renforcer le respect des mesures barrières et le contrôle au niveau des frontières du pays. A en croire le coordonnateur de la Task Force, Roger Kamba le renforcement des mesures consistera à surveiller les entrées et les sorties sur le territoire national. Pour ce faire, a-t-il, indiqué il faut « doter l'équipe de riposte des moyens conséquents pour construire les laboratoires qui permettront de diagnostiquer la population, c'est-à-dire faire des tests à l'entrée comme à la sortie du territoire congolais ».

Pour lui, la solution la plus efficace pour vaincre la pandémie de la covid-19 « devrait être le maintien des mesures barrières. Pour ce, l'implication de la Police Nationale Congolaise doit être de mise ». « La levée de l'État d'urgence est possible mais on doit maintenir les mesures barrières. Elles doivent être d'application dans toutes les entreprises et devant les magasins. C'est pourquoi nous demandons à la Police nationale congolaise de faire son travail qui est de veiller au port du masque, à la distanciation physique et autres », a-t-il insisté. Notons que c'est pour la sixième fois que l'etat d'urgence vient d'être prorogé en RDC.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.