Sahara Occidental: L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental

A map showing Western Sahara and Morocco.

Bruxelles — Le Haut Représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité, Josep Borrell, a réaffirmé la position de l'UE de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental, dans une déclaration publiée mardi.

La nouvelle déclaration du chef de la diplomatie européenne, qui ne laisse aucune marge aux interprétations "sournoises" de la force occupante, est intervenue dans une réponse écrite à une question de l'eurodéputé allemand Guido Reil, sur l'étiquetage des produits provenant du Sahara Occidental.

La position de l'UE de non reconnaissance de la marocanité du Sahara occidental intervient quelques heures seulement après la publication par des médias marocains d'informations fallacieuses sur la position de l'Union européenne quant au conflit du Sahara Occidental, est-il indiqué dans cette déclaration, rapportée par les médias.

C'est ainsi que M. Borrell a affirmé que "la position de l'UE concernant le Sahara occidental est guidée par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) et demeure que le Sahara occidental est un territoire non autonome, dont le statut final sera déterminé par les résultats du processus en cours dirigé par l'ONU".

Concernant l'étiquetage des produits importés dans le marché européen, le Haut Représentant a indiqué que les autorités compétentes des Etats membres sont chargées de garantir dans les cas spécifiques le respect de l'acquis communautaire concernant la mise sur le marché des denrées alimentaires et les informations à fournir aux consommateurs.

Régulièrement au sujet de la position de l'UE sur le conflit du Sahara Occidental, le Chef de la diplomatie européenne ne cesse de souligner que la position de l'UE est conforme aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU en la matière.

Enfin, il importe de rappeler que l'arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), la plus haute juridiction européenne, du 21 décembre 2016, affirmant l'inapplicabilité des accords agricoles et de pèches entre le Maroc et l'UE sur le Sahara Occidental en raison de son statut "distinct et séparé" du royaume du Maroc.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.