Congo-Brazzaville: Festival Boya kobina - La sixième édition ne s'ouvrira pas aux artistes internationaux

En vue de prendre part à la sixième édition du festival de danse « Boya kobina », les artistes congolais peuvent désormais soumettre, jusqu'au 30 juillet, leurs projets artistiques. La situation sanitaire due à la Covid-19 ne permettant pas cette année de faire participer les artistes d'autres pays.

Rencontres internationales de danse et de musique de Brazzaville initiées par le chorégraphe congolais, Delavallet Bidiefono, le festival « Boya kobina », en français venez danser, se tiendra dans un contexte fortement impacté par la Covid-19. Cette année, le festival ne pourra accueillir, comme lors des éditions précédentes, d'autres artistes internationaux. « Il nous a fallu beaucoup d'optimisme pour se projeter cette sixième édition, dont l'ombre de la pandémie de coronavirus peut tout bouleverser d'un moment à l'autre. Obligés de s'adapter et de prioriser la sécurité sanitaire, nous avons jugé bon de ne pas faire déplacer des artistes des pays étrangers », a déclaré le comité d'organisation dudit festival.

Pour la sixième édition de ce rendez-vous, six à huit créations locales seront sélectionnées, avec une attention particulière sur les propositions pouvant être montées dans la rue et dans le quartier de Kombé, où se déroule habituellement l'événement.

Pour être éligible à l'appel à projets, chaque candidat doit répondre aux critères imposés par les organisateurs, à savoir : proposer un spectacle créé en 2019 ou 2020 qui n'a pas déjà été programmé à Boya Kobina et être résident du Congo Brazzaville, la situation sanitaire liée à la Covid-19 ne permettant pas cette année d'ouvrir plus largement l'appel à candidatures.

A cela s'ajoute notamment un dossier artistique incluant la date de création et la durée du spectacle ainsi que les dates de représentations ou répétitions prévues pour permettre au comité d'organisation de voir le travail effectué, une vidéo montrant un extrait du travail ou expliquant le projet artistique, le nom des artistes et le contact du chorégraphe ou de la compagnie, etc. Selon les organisateurs, les dossiers non complets ne seront pas étudiés. Les spectacles retenus seront programmés dans le cadre de l'édition 2020 du festival Boya Kobina.

Depuis 2007, le festival Boya Kobina, portes ouvertes de la musique et de la danse contemporaine, est initié par la compagnie Baninga en partenariat avec différentes associations et espaces culturels de Brazzaville (Espace Tiné, Espace Marico). Rencontres d'artistes, de techniciens et d'administrateurs du spectacle vivant, Boya Kobina se veut un temps de partage, d'échange et de réflexion autour de thématiques liées à la danse et aux mouvements artistiques brazzavillois. Spectacles, concerts, master-class, performances, ateliers et projections constituent l'ossature de ce rendez-vous qui se déroule, comme à l'accoutumée, entre l'Espace Baning'Art, à Kombé, et l'Institut Français de Brazzaville, dans une ambiance bon enfant.

La dernière édition de ce festival, qui s'est déroulée du 9 au 14 décembre 2019, avait connu un franc succès. La prochaine édition est prévue du 8 au 12 décembre. A nos agendas !

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.