Togo: Imminente réouverture progressive et partielle des Eglises et mosquées

C'est le compte rendu d'une rencontre d'échanges ce Mardi 07 Juillet 2020 entre le Ministre de l'administration territoriale, Payadowa Boukpessi et les leaders religieux.

D'après les éléments parvenus à notre rédaction, « 5 églises pour les Catholiques, de Union musulmane et du Conseil Chrétien sont autorisées à ouvrir dans les régions. 3 églises de catholiques, de Union Musulmane et du Conseil chrétien sont autorisées à ouvrir dans les préfectures ».

Pour ce qui est de la préfecture du Golfe, il faudra s'attendre à la réouverture de « 9 églises pour les catholiques, 9 églises pour conseil chrétien et 9 mosquées pour Union musulmane ».

Quant à la préfecture d'Agoè, si les éléments de cette rencontre sont confirmés, il sera question de la réouverture de « 7 églises pour les catholiques, 7 églises pour Conseil chrétien et 7 mosquées pour Union musulmane ».

S'il est rapporté que les fédérations ont droit à une église par préfecture, il est aussi indiqué que pour ce qui est de la FAOC-Togo, ils auront droit à ouvrir 39 églises sur toute l'étendue du territoire national, soit une église par préfecture ».

Il s'agit selon les dires du responsable du ministère de l'Administration territoriale, de politique d'ouverture progressive, partielle et d'expérimentation du respect des mesures barrière qui débouchera sur une ouverture générale des lieux de culte.

Reste dès lors à savoir par quel dispositif, l'autorité parviendra à faire respecter cette politique et quels seront les critères de choix de ces églises de veille qui pourront rouvrir leurs portes en premier.

En tout cas, tout ceci reste à confirmer.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.